Louvain-la-Neuve

La fin des 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve avait un léger air de Brésil, mercredi peu avant 13 h. Le groupe des Vengaboys, qui a notamment produit le tube Boom boom boom boom, a en effet terminé le concert du jeudi sur son autre tube To Brazil, qui revient sur le devant de la scène avec la qualification des Diables Rouges pour la prochaine coupe du monde de football.

Une manière de clôturer en beauté cette 37e édition des 24 h vélo qui n’aura pas connu d’incident majeur. Mieux, les organisateurs se félicitent même d’une édition plus calme que les précédentes, tant au niveau des admissions au poste médical de la Croix-Rouge qu’au niveau des arrestations administratives et judiciaires (lire ci-contre).

"Nous sommes globalement très contents de la manière dont s’est déroulée cette édition, confie ainsi Céline Orban, membre du centre sportif étudiant, organisateur des 24 h vélo. Il n’y a pas eu de problèmes majeurs et nous restons sur l’impression d’une édition calme."

Ce que confirme le chef de corps de la police d’Ottignies-LLN, Maurice Levêque : "Cette édition a effectivement été relativement calme. Nous avons effectué environ le même nombre d’arrestations que l’an dernier (NDLR : 39 en 2013 contre 50 en 2012) avec, paradoxalement, 1/3 de fêtards en moins. Trente-neuf personnes interpellées, ce n’est pas un chiffre très important mais c’est un phénomène difficile à éradiquer. Si nous savions pourquoi les gens se mettaient à se battre lorsqu’ils sont sous l’emprise de la boisson, il n’y aurait plus de bagarres."

Et le chef de corps de la police ottintoise de souligner le travail de la police des Chemins de fer qui a réalisé un filtrage beaucoup plus important à la sortie des trains à destination de Louvain-la-Neuve. "Cette année, ils ont distribué 4000 gobelets en plastique, explique Maurice Levêque. Cela permettait aux fêtards, plutôt que de devoir jeter leurs canettes et autres contenants en verre, de verser leur contenu dans ces gobelets. Cela a permis d’éviter une certaine incompréhension et de la frustration dans le chef de ceux-ci. On devra toutefois revoir notre communication entre ce qui est autorisé et interdit comme alcool l’an prochain car ce n’était pas clair pour tout le monde. Désormais, ce sera binaire : le seul alcool autorisé, ce sera la bière."

La Croix-Rouge, elle aussi, a connu une nuit de mercredi à jeudi plus calme qu’à l’accoutumée. Au total, 129 personnes ont été accueillies au poste médical avancé, contre 151 en 2013 (Lire ci-contre). Et les ambulances sont sorties sur site à 84 reprises.

A noter, enfin, que la police a effectué 68 contrôles de véhicules aux entrées de Louvain-la-Neuve. Quinze conducteurs ont été contrôlés positifs et quatre se sont fait retirer leur permis de conduire pour une durée de quinze jours. Ils seront amenés à se présenter prochainement devant le tribunal de police.

Hier après-midi, les organisateurs de cette 37e édition des 24 h vélo - les dernières du médiateur urbain Jean-Pierre Jacquet et du directeur des opérations Jean De Stexhe - procédaient au nettoyage de la cité universitaire pour la rendre propre dès ce vendredi.