Chaque année, la Ville et le CPAS de Nivelles s’inscrivent dans le projet "Été solidaire".

Il s’agit de permettre durant les vacances l’emploi de jeunes de 15 à 21 ans par des pouvoirs publics locaux, afin de leur donner une première expérience dans le monde du travail et de le faire au profit de la collectivité.

Des critères imposés

D’autres critères sont imposés comme la mixité entre les garçons et les filles dans les équipes, ou encore l’embauche de 50 % de jeunes rencontrant des difficultés sociales et économiques. Les jeunes issus de ménages dont les revenus principaux proviennent d’allocations sociales sont également repris dans les bénéficiaires de cette opération estivale.

Ces jeunes peuvent alors travailler et gagner de l’argent durant les vacances, et les tâches qui leur sont confiées développent le sens de la citoyenneté, tout en donnant une image valorisante des jeunes et du rôle qu’ils peuvent jouer dans la société.

Au mois de juillet, une première équipe a mis sa force de travail au service du petit patrimoine nivellois et de l’entretien des cimetières. Une deuxième session est en cours ce mois-ci, et va durer jusqu’au 16 août.

Des activités intergénérationnelles

Cette fois, c’est au sein de la résidence Nos Tayons, la maison de retraite gérée par le CPAS, que les jeunes Aclots sont à pied d’œuvre. Le matin, encadrés par le service technique, ils font de petits travaux comme des peintures ou l’entretien de châssis.

L’après-midi, l’accent est mis sur les activités intergénérationnelles et les participants à Été solidaire s’intègrent dans la vie du home en accompagnant une ergothérapeute. Ils distribuent les cafés, veillent à l’hydratation des personnes âgées, jouent à des jeux de société avec elles, et apportent donc un petit plus dans leur quotidien.