Brabant Le Liégeois s’est lancé un défi de taille : grimper les 226 marches de la Butte !

Le 18 septembre 2012, la vie du Liégeois Patrice Le Rouzic basculait complètement. Victime d’un grave accident de moto, il se voyait amputé d’une jambe et d’un bras suite à l’infection de ce dernier ! Une incroyable épreuve qui ne semble pas avoir entamé la force de caractère de l’homme âgé aujourd’hui de 37 ans. "C’est clair que cela n’a pas été facile à vivre mais bon, la vie continue et j’aurais pu y rester", note avec philosophie ce passionné de sports et de défis.

D’ailleurs, ce samedi, il s’était lancé un nouveau challenge de taille : après être monté et descendu les 374 marches de la montagne de Bueren, place à l’ascension des 226 marches de la Butte du Lion pendant six heures pour collecter un maximum de fonds pour son ASBL (Le Puzzle) mais également pour s’offrir une nouvelle prothèse. "Les remboursements ne se font que sur les prothèses de base et comme je suis sportif, cela ne suffit pas. La prothèse que j’ai besoin coûte… 63 000 euros !"

Un clin d’œil au Bicentenaire

Vers midi, c’est sous les applaudissements et les encouragements des visiteurs que Patrice Le Rouzic a débuté son pari fou. Pour certaines personnes, monter une seule fois même sans être amputé relève de l’exploit. "Pour moi, c’était l’une des seules manières de faire connaître notre cause, continue le Liégeois de 37 ans . Si j’ai décidé de grimper ces marches, c’est aussi un clin d’œil au Bicentenaire de la bataille de Waterloo. Je cherchais quelque chose de fun et de léger pour montrer aussi que la vie est belle et qu’il faut en profiter. En plus, ce site est historique car je ne pense pas être le seul amputé à l’avoir foulé, notamment il y a 200 ans", sourit Patrice.

Pendant six heures, il n’a cessé de grimper ces marches sous le regard médusé et admiratif des visiteurs. Ni les crampes, ni une tendinite ne l’ont stoppé dans son effort. Alors certes, il n’aura pas récolté les 63 000 euros nécessaires à sa nouvelle prothèse mais il aura déjà réussi deux paris : relever ce défi fou et faire connaître sa cause !