Les cafetiers restent prudents, la récolte dans les poubelles publiques n’a pas été optimale.

Alors que l’ambition du collège communal était de mettre en place un système de gobelets réutilisables au carnaval, l’expérience des festivités du 21 juillet 2019 avait refroidi le secteur Horeca. D’accord, la quantité de déchets récoltés dans l’espace public avait bien diminué lors de ce test, mais la logistique faisait peur au secteur.

Les cafetiers ont donc fait une contre-proposition : l’utilisation de gobelets non pas réutilisables mais compostables, réalisés à base d’amidon de maïs. Ils s’étaient engagés à sensibiliser les clients et à ramasser ces gobelets aux alentours de leur établissement respectif. La Ville avait accepté, et ajouté de son côté un "plan déchet" durant les festivités avec l’installation temporaire de poubelles supplémentaires pour collecter le verre mais aussi ces gobelets à composter.

Verdict, une fois le Raclot terminé ? Mercredi, l’échevin des Fêtes, Benoît Giroul, restait prudent : il n’y a pas encore de chiffres, les sacs de gobelets compostables remplis par le secteur Horeca n’ayant pas encore été collectés.

En ce qui concerne les équipes de nettoyage de la ville, on a semble-t-il vu une différence par rapport à l’an dernier, quand rien n’était mis en place. Les poubelles pour récolter le verre ont bien fonctionné.

Celles qui étaient dédiées aux gobelets compostables, par contre, ont recueilli à peu près tout et n’importe quoi. "Nous sommes allés voir tout à l’heure, c’est vrai que ce n’était pas optimal" , concède Benoît Giroul.

Qui précise tout de même que s’il y a malheureusement eu quelques contre-exemples, la majorité des cafetiers ont joué le jeu et ont ramassé les gobelets devant leur établissement. "Le tri que nous avons fait nous-mêmes a bien fonctionné , confirme l’un d’entre eux. Certains de mes collègues ont récolté de 15 à 25 sacs. Et je trouve qu’au niveau des déchets laissés par terre, ça va beaucoup mieux que les autres années. Nous allons faire un point global la semaine prochaine."