Les syndicats avaient annoncé, la semaine dernière lors de la journée de grève tournante touchant le Brabant wallon, qu’il s’agissait d’une sorte de répétition de ce qu’il fallait attendre pour la grève nationale d’hier.

Et c’est effectivement ce qui s’est passé, avec par exemple des blocages dans l’ensemble des zonings industriels de la Jeune Province, dès 5h30 du matin.

Les endroits étaient connus, les dispositifs rodés et les blocages se sont mis rapidement en place du côté des zonings de Nivelles Nord et de Nivelles Sud, Wauthier-Braine, Saintes (Tubize) ou encore Wavre Nord.

Avec une petite montée en puissance par rapport à la grève tournante, avec des blocages de certaines voiries comme le carrefour stratégique de la N4 et de la N25 à Corbais : de quoi bloquer la sortie vers les entreprises proches, mais aussi perturber la circulation à la sortie de l’autoroute E411.

A Nivelles, en plus de prendre position dans le rond-point du Shopping, à la sortie de l’autoroute E19 et d’interdire l’entrée en ville par cet accès, des grévistes avaient également établi un barrage au rond-point du contournement et de la chaussée de Charleroi. En matinée, le tronçon du Ring partant de là pour remonter vers le zoning sud était inaccessible.

Et un barrage filtrant a été temporairement mis en place en cours de matinée entre Lillois (Braine-l’Alleud) et Nivelles, à hauteur de la firme La Vache Bleue.

Quant aux dépôts des TEC, la situation était plus claire encore que la semaine dernière : des piquets avaient été installés à Jodoigne, Nivelles et Chastre tandis que les privés roulant pour le TEC étaient également paralysés. En clair, l’ensemble des bus sont restés dans les dépôts.

Autre petit changement par rapport à la grève tournante, la grève nationale d’hier a donné lieu à une mobilisation dans les quatre hôpitaux du Brabant wallon, avec des piquets pour s’assurer du respect du service minimum.

Bon nombre d’écoles avaient également suspendu les examens, et plus d’une centaine de profs ont pris part à l’organisation des piquets et des barrages dans la Jeune Province.