La Waterloo TV vient de fêter son 5e anniversaire. Et l’expérience inédite est pérennisée, principalement grâce à une vingtaine de passionnés : des vidéastes bénévoles qui alimentent le site web, grâce à leurs vidéos. "Car créer un site avec quelques vidéos, ce n’était pas compliqué", rappelle l’échevin de l’Information, Yves Vander Cruysen. "Par contre, il était moins évident de l’alimenter et de le faire vivre. Mais nous avons misé sur une télévision faite par les citoyens, pour les citoyens, sans que le projet ne soit récupéré de façon commerciale ou politique par la majorité. C’est ce qui a contribué à sa réussite." La Web TV communale a été lancée à l’occasion du 1 000e numéro du journal communal, afin de créer un média complémentaire au Waterloo Info. Et en cinq années, ce sont 300 reportages, bandes annonces et vidéos qui ont été diffusées. "Sans compter les retransmissions en direct, notamment lors des concerts proposés à la maison des jeunes lors de la fête du numérique", précise l’échevin des Nouvelles Technologies, Cédric Tumelaire. Le reportage le plus populaire, consacré à la vie sportive waterlootoise, a été visionné 90000 fois. Les sujets liés au champ de bataille de Waterloo sont aussi plébiscités, ainsi que les images anciennes, comme celles des actualités de Belga-Vox. Chaque mois, entre 1500 et 2000 visiteurs surfent sur la Waterloo TV dont la présence sur les réseaux sociaux a accru l’audience.

Les films répertoriés par thèmes ont vu leur qualité s’améliorer au fil du temps, grâce aux formations qu’ont pu suivre les vidéastes, mais aussi grâce aux conseils et liens qu’ils ont noué entre eux. Certains sujets sont d’ailleurs réalisés en équipes et cet aspect participatif a été salué par le SPW, qui a octroyé une subvention de 5900 € au projet. Un montant qui a notamment servi à financer des formations. "Il y a cinq ans, on ne prévoyait pas ce que la Waterloo TV serait aujourd’hui", précise Alain Gerlache, spécialiste des nouveaux médias qui a parrainé la Web TV communale à son lancement, et qui faisait déjà partie des pionniers du Waterloo Info. "Mais aujourd’hui, il faut rester attentif à ce qui existe sur le net et sentir les possibilités que cela offre du point de vue de la promotion de la citoyenneté et de l’animation d’un groupe de personnes dans un projet d’éducation permanente." Un nouveau réseau social encore peu connu chez nous peut paraître intéressant pour le développement de la Web TV qui pourrait aussi s’enrichir à travers des dynamiques à créer avec les médias traditionnels, estime le journaliste. La Waterloo TV pourrait aussi acquérir davantage de reconnaissance et de respectabilité, lorsque la télévision sera connectée au net et où les chaînes ne seront plus qu’une application parmi d’autres. Si l’on ne peut rien prévoir pour les cinq ans à venir, il s’agit de rester attentif aux évolutions technologiques...