Le poteau d’éclairage aurait été planté alors que le mât du radar était en place, mais pas encore le boîtier.


Cela n’a sans doute pas échappé aux habitants de la zone de police Nivelles - Genappe : les nouveaux radars fixes annoncés dans les deux communes sont désormais en place. Ils attendent un raccordement qui ne saurait tarder, et seront donc bientôt opérationnels.

Mais du côté de la chaussée de Bruxelles à Nivelles, la situation est un peu plus compliquée. On se souviendra que depuis des années la Ville réclame au Service public de Wallonie des mesures de sécurisation pour cette entrée de centre-ville sur axe très fréquenté, où se trouvent à la fois l’entrée et la sortie du magasin Colruyt et, de l’autre côté de la route, la ferme de l’Hostellerie, qui accueille les activités des mouvements de jeunesse.

Le placement d’un radar tout comme l’éclairage du passage pour piétons font partie des combats enfin gagnés. Sauf que les deux chantiers se sont un peu télescopés : un des poteaux d’éclairage du passage pour piétons a été placé dans le champ du radar fixe !

La zone de police a pris contact avec le SPW pour tenter de régler le problème. Et, jeudi matin, des techniciens s’affairaient autour du nouveau radar pour faire des tests et voir si, avec l’angle de vision plus étroit laissé vers la chaussée, l’appareil peut tout de même travailler correctement.

Selon certains, le poteau d’éclairage a été planté alors que le mât du radar était en place, mais pas encore le boîtier. Et comme il n’y a pas eu de coordination entre les deux chantiers, il y a peut-être eu méprise sur le sens dans lequel devait être placé le flash…