Le premier est invité par les Sciences Po, le second par les Etudes européennes.

Rendons à César et à Carl Devos et l’Université de Gand ce qui leur revient : depuis plusieurs années, le politologue gantois invite ses étudiants à ouvrir son cours avec une personnalité politique qui fait l’actu. L’an dernier, les politologues de l’UCL lui avaient emboîté le pas et reçu eux aussi le Premier ministre de l’époque Elio Di Rupo. Cette année, comme la coalition "suédoise" est encore dans les limbes, ce sera Rudy Demotte, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui donnera ce 16 septembre à 10h45, la leçon inaugurale du cours de Sciences politiques à un millier d’étudiants, à l’Aula Magna. Après un exposé du ministre-président, les étudiants pourront interpeller l’Excellence communautaire. L’objectif est de permettre aux étudiant(e)s d’écouter et d’échanger avec une personnalité politique de premier plan et débuter l’année en étant plongé dans la réalité politique. Tout au long du cours, les éléments évoqués seront mobilisés pour illustrer les concepts et théories étudiées. Ce cours est reconnu pour son dispositif innovant qui allie un cours MOOC (en ligne), une évaluation de certains travaux par les pairs (formule dite du "student peer review") et une formule d’apprentissage de "classe inversée" reposant sur le MOOC et sur un nouveau manuel.

Les Etudes européennes au top

Un autre invité prestigieux de l’UCL sera Herman Van Rompuy. Durant un an, le président européen sortant sera professeur invité à l’UCL et distillera son savoir et ses connaissances aux étudiants de master en études européennes. Mais auparavant, il donnera une conférence grand public intitulée : "L’Europe dans la tempête", le 6 octobre à 18h30, à l’auditoire Socrate 10. Une initiative de l’Institut d’Etudes européennes dirigé par Vincent Dujardin qui a déjà amené d’autres très grandes pointures à Louvain-la-Neuve…