L’ASBL Bras dessus Bras dessous ouvre une antenne à Nivelles et cherche des volontaires.

Le concept existe en Région bruxelloise depuis quatre ans : alors que beaucoup de personnes souvent âgées souffrent de solitude, des habitants du quartier ont du temps à consacrer aux autres. Mais les personnes isolées, par définition, ne les rencontrent pas alors que les voisins n’osent pas aller sonner à une porte, de peur de déranger.

Un accueil enthousiaste

L’ASBL Bras dessus Bras dessous (www.brasdessusbrasdessous.be) permet à chacun de se rencontrer, de nouer des amitiés qui permettent de rendre de menus services, d’aller ensemble à un spectacle, etc. Habitante de Nivelles, Marie-Julie Loppe avait envie d’importer cette idée en terre aclote et est allée voir le CPAS et la Ville. Où l’accueil a directement été enthousiaste. "Les statistiques montrent que 70 % des ménages à Nivelles sont constitués d’une ou de deux personnes. Cela veut dire qu’il y a énormément de personnes isolées, explique le bourgmestre Pierre Huart. Et lorsqu’on prend la pyramide des âges, on voit que 8 200 Nivellois ont 60 ans ou plus, et 4 768 ont 70 ans ou plus, ce qui fait plus de 16 % de la population totale."

Des actions de sensibilisation

L’idée était donc plus que pertinente et depuis cette semaine, Marie-Julie Loppe dirige l’antenne nivelloise de Bras dessus Bras dessous. Elle recrute des volontaires pour devenir des "voisineurs", c’est-à-dire des personnes désireuses de rompre la solitude d’un habitant de leur quartier. Un stand sera d’ailleurs présent sur le marché de ce samedi matin. Dans les prochaines semaines, les professionnels de la santé, le CPAS ou encore les commerçants locaux seront sensibilisés pour parler de l’action aux "voisinés". Pour que ça fonctionne, ce sont ces aînés isolés qui doivent se faire connaître, de manière volontaire. L’ASBL, qui tiendra une permanence chaque jeudi au 72 de la rue Samiette (0493/38 52 73), mettra les uns et les autres en contact en fonction des affinités, des demandes et des disponibilités. Elle assurera également un encadrement attentif des "binômes" ainsi formés.