Le verdict est tombé hier midi : le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics dès samedi, a annoncé la Première ministre à l’issue de la réunion du Conseil national de sécurité. À Evere, le bourgmestre Ridouane Chahid (PS) tient lui aussi à endiguer le rebond de la pandémie constaté ces derniers jours. Il va pour cela prendre une ordonnance rappelant l’obligation du maintien d’une distance d’au moins 1,5 m entre les personnes dans tous les lieux publics et rendant le port du masque obligatoire dans certaines zones de la commune.

Dans le Haut-Evere, sont concernés la chaussée de Louvain, entre l’avenue Grosjean et la rue des Deux Maisons ; la place Paduwa ; l’avenue Grosjean, entre la chaussée de Louvain et l’avenue Mommaerts ; l’avenue Mommaerts ; l’avenue du Cimetière de Bruxelles, entre l’avenue Guillaume et le parvis du cimetière de Bruxelles ; le parking et les allées extérieures des magasins situés avenue Cicéron ; et l’avenue Platon. Dans le centre de la commune, sont concernées l’avenue des Loisirs ; l’avenue des Olympiades, entre l’avenue des Loisirs et la sortie du parking du Carrefour ; la rue Kurth, entre l’avenue Conscience et le pont du chemin de fer ; l’avenue Conscience, entre la rue De Boeck et la rue Desmeth ; et l’avenue Notre-Dame, entre le square Hoedemaekers et la chaussée de Haecht. Dans le quartier de la Paix, sont concernées la place de la Paix ; la rue Stuckens, entre la rue Van Assche et la place de la Paix ; la rue de Paris, entre la place de la Paix et la chaussée de Haecht ; et la rue Plaine d’aviation, entre la place de la Paix et la chaussée d’Haecht.

Sensibiliser les riverains

L’ordonnance rend par ailleurs le port du masque obligatoire dans l’enceinte des marchés communaux. Elle prévoit la fermeture des salles de fêtes et de réception situées sur le territoire d’Evere. L’administration communale reste accessible sur rendez-vous tandis que les lieux de culte peuvent rester ouverts à condition d’accueillir un maximum de 200 personnes portant un masque. Les écoles ont aussi été identifiées comme des lieux sensibles par les autorités locales. L’ordonnance prévoit ainsi, pour la rentrée, l’obligation du port du masque dans un rayon de 15 mètres de l’entrée de tout établissement scolaire situé sur le territoire communal.

L’ordonnance entre en vigueur ce samedi 25 juillet. Aujourd’hui, les services communaux se chargeront de sensibiliser les riverains à ces nouvelles mesures. Ce week-end, la police prendra le relais pour veiller à ce qu’elles soient bien respectées.S.E.M