Un avis positif assorti de treize conditions en CC.

La commission de concertation de la Ville de Bruxelles a rendu un avis positif concernant la demande de permis des Emirats arabes unis pour y installer leur ambassade dans la Maison Delune, joyau architectural classé du 86 bld. Franklin Roosevelt.

Si l’avis est positif, il est néanmoins assorti de très nombreuses conditions (13 !). C’est que le projet déposé par les Emirats avait fortement inquiété les riverains du quartier et plus particulièrement les ateliers d’artistes de l’avenue de l’Orée, qui avaient lancé une pétition en ligne pour s’y opposer. Cette dernière a récolté quelque 460 signatures. Les craintes se focalisaient tout particulièrement sur la construction d’un pavillon dans le jardin, l’abattage de nombreux arbres et la construction d’un parking souterrain.

Les riverains ont été entendus

Les principales conditions imposées par la commission vont dans le sens du voisinage. Ainsi, le pavillon qui faisait polémique devra diminuer son gabarit d’un étage et être déplacé. Il ne pourra pas être mitoyen du 10 avenue de l’Orée pour préserver les ouvertures existantes et la luminosité de l’atelier d’artistes.

Par ailleurs, les arbres devront être conservés au maximum (le projet initial prévoyait l’abattage de 51 arbres sur les 63 existants). Ainsi, le talus boisé au sud-est de l’avenue des Phalènes devra être conservé. Le tracé d’accès au parking devra également être revu afin de permettre la plantation de grands arbres.

Quant au parking en lui-même, l’ambassade devra justifier son nombre d’emplacements (actuellement 20 emplacements souterrains).

La construction du consulat de 1 075 m² a également été assortie de conditions. Il devra limiter l’accessibilité des terrasses au 3e étage afin de respecter l’intimité du voisinage.