Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, s’est rendu jeudi soir à Tubize, au Centre national de l’Union belge de football, en compagnie de la ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Valérie Glatigny. Un an jour pour jour avant la finale de l’Euro de football postposé pour cause de crise sanitaire, cette visite se voulait symbolique.

Il s’agissait, pour le MR, d’annoncer la constitution d’un groupe de travail réunissant les différents niveaux de pouvoir (Fédéral, régional, Fédération Wallonie-Bruxelles) pour rendre les politiques sportives plus efficaces et plus claires. Un appel a dès lors été lancé en direction des fédérations sportives, pour qu’elles rejoignent cette réflexion et formulent des propositions.

Sur place, Georges-Louis Bouchez a également évoqué l’importance du sport d’élite, qu’il refuse d’opposer au sport amateur. Pour le président du MR, le niveau professionnel offre du rêve et des perspectives au sport amateur. Il joue dès lors un rôle de moteur, et permet aussi de développer certains secteurs économiques.

Sur place à Tubize, le président du MR et la ministre ont notamment rencontré le directeur sportif, Axel Lawarée, qui a détaillé l’organisation du centre et les projets en cours, notamment la construction de deux terrains supplémentaires et d’un bâtiment pour rapatrier dans un an à Tubize la "maison de verre" de l’Union belge.

Dans les vestiaires des Diables, au milieu des maillots de Benteke, Meunier, Hazard ou encore Lukaku, les visiteurs ont également rencontré l’ex-capitaine des Red Flames, Aline Zeler.

"Ce site, qui est un outil au service du sport pour toutes les catégories, est une réussite", a notamment indiqué sur place le président du MR.