Isabelle Kibassa-Maliba, députée provinciale depuis 2012, a décidé de mettre un terme à son mandat pour raisons personnelles, ainsi qu’à son poste de conseillère provinciale.

Le président de la Fédération socialiste du Brabant wallon a pris acte de cette décision tout en la regrettant.

Seule députée socialiste au sein du collège provincial, Isabelle s’est battue au cours de ces années pour faire aboutir des dossiers qui lui tenaient à cœur. On pense notamment à la Nuit Africaine, le label Made in BW qui met en valeur nos producteurs locaux, les Trophées Incidences qui récompensent les initiatives novatrices en matière de développement durable, le salon Créations ou encore le Marché du Chocolat, explique la Fédération PS au travers d'un communiqué. Isabelle a, en outre, travaillé au rapprochement du monde de l’entreprise avec celui de l’enseignement et a œuvré à l’inauguration de nouvelles filières dans l’enseignement provincial.

Elle a travaillé en concertation avec le partenaire libéral pour faire avancer ses dossiers et évoluer la politique provinciale. Elle a gardé à l’esprit le rôle important que la Province doit jouer en matière sociale via notamment l’Agence immobilière sociale (AIS) ou encore l’Agence de Promotion immobilière (API BW).

En charge également du Domaine du Bois des rêves, elle a dû accepter la fermeture de la piscine, tout en insistant sur l’importance maintenir la plus grande accessibilité au site à tous les publics.

Avec le départ d’Isabelle Kibassa-Maliba, une page se tourne. Toutefois, les politiques mises en place seront poursuivies par son cabinet et notre nouvelle députée provinciale, Isabelle Evrard.

Cette dernière quitte donc son poste de présidente du conseil provincial, poste qui sera repris par Louison Renault.

Première suppléante, Sophie Marcoux, ayant récemment remplacé Patricia Venturelli au conseil, c’est Victoire Scorey, deuxième suppléante, qui devient conseillère provinciale. Elle prêtera serment le 29 avril prochain.

Cédric Verté demeure chef du groupe socialiste que complète Laurence Smets.