Après avoir tourné avec Ramzy Bédia, Stéphane Gillisjan a pu jouer avec Melvil Poupaud.

Avec son képi bien vissé sur la tête et en costume de gendarme - qu’on pourrait croire de Saint-Tropez - Stéphane Gillisjan, un Wavrien, avait décidé de passer le casting pour jouer un figurant dans la série Ovni(s). Tournée dans le centre d’Ittre, ces lundi et mardi, cette série qui sera diffusée sur Canal + en 2020, a permis à ce gendarme français temporaire de rencontrer un autre grand nom du cinéma français. "Lundi, j’ai joué une scène en extérieur avec Melvil Poupaud, explique Stéphane. Aujourd’hui, place à une autre scène, intérieure cette fois-ci, avec d’autres acteurs. Mais attention, c’est ce qu’on appelle une journée ‘raccord’, il faut donc être 100 % identique à ce lundi."

Figurant professionnel

Le vocabulaire est précis, presque professionnel. Il faut dire que ce Wavrien n’en est plus à son coup d’essai. La semaine passée, il passait encore devant la caméra pour un autre tournage qui a eu lieu en Belgique. En deux ans et demi, il est ainsi passé dans plus de 70 productions vidéo en tous genres. "Je tiens les comptes : tout confondu : films, séries, publicités, courts-métrages, etc. ce sera mon 76e passage devant la caméra, se réjouit ce Wavrien. La semaine passée, j’ai par exemple participé au tournage des Blagues de Toto , le film dans lequel on retrouve Ramzy Bédia. Un mec vraiment super-sympathique, comme la plupart des acteurs que j’ai pu rencontrer."

Hobby boulimique

Un hobby atypique et qui, on le sent, le passionne mais qui n’est pas de tout repos, contrairement à ce qu’on pourrait penser. "Être figurant, c’est fatigant. Ça signifie attendre longtemps, tourner très peu et recommencer très souvent les mêmes scènes. Mais ça me plaît !"

Passionné de théâtre, Stéphane est monté sur les planches quand il était plus jeune. Mais a ensuite dû arrêter pour raisons professionnelles. Cette "boulimie" de figuration lui permet donc de revenir à ses premières amours. "Pour faire de la scène, je suis peut-être un peu trop vieux. Et puis, c’est chouette de se voir à la télé, même si je n’ai pas tout vu, conclut le Wavrien. D’ailleurs, la majorité des films ou séries n’a pas encore été diffusée."