Pour l’ambassadeur propreté Jacques Luyckx, la consigne doit remplacer le système « Prime Retour Canettes ».

Le système « Prime Retour Canettes », un projet alternatif à la consigne, et dans lequel une vingtaine de communes wallonnes sont pilotes, dont Perwez, a, certes, le mérite d’exister et d’apporter une réelle plus-value à la lutte contre les canettes sauvages. Mais à quel prix !

Jacques Luyckx, ambassadeur propreté, témoigne : "Sa complexité inouïe et son bénéfice dérisoire de 5 cents m’apparaissent en effet bien trop dissuasifs. Résultat : les ‘petits’ candidats-ramasseurs, effrayés par le système, vont hésiter à se lancer dans une pareille aventure. À l’autre extrémité du spectre, les ‘grands ramasseurs’, soumis à d’innombrables contraintes chronophages, doivent s’accrocher pour se familiariser avec le système et vaincre les uns après les autres les obstacles semés sur leur route."

Jacques a réalisé, pour apporter son analyse experte, 60 tournées de ramassage de canettes durant une année complète, du 19 août 2018 au 14 août 2019. Ses chiffres ? Nombre total de canettes ramassées : 7 157 ! À Perwez, 2 414 canettes (34 %) pour 30 tournées effectuées. Ailleurs (Wallonie et Bruxelles), ce sont 4 743 canettes (66 %) qui ont été ramassées.

"De quoi établir quelques records avec la médaille d’or décernée lors du plogging de Châtelineau (897 canettes pour 7 km parcourus. J’ai calculé une densité moyenne de canettes. On retrouve 10 canettes/km en moyenne.. Cela donne en détail à Perwez 6/km, 4/km en Brabant wallon, 21/km sur Namur ; 20/km en Hainaut et 15/km pour Liège."

Jacques Luyckx a coutume de souligner que Perwez est une commune propre. Avec les chiffres déjà cités. "Deux communes se distinguent par leur propreté remarquable : Chaumont-Gistoux et Beauvechain !"

Les 5 cents par canette sont insuffisants aux yeux de l’ambassadeur. "J’aurai consacré à mes 7 157 canettes une durée totale de ramassage (hors administration et déplacement) de 100 heures ( 34 km à pied à 3 km/h + 525 km à vélo à 10 km/h + 186 km de plogging à 5 km/h), rapportant 7 157 x 0,05 = 356 euros, soit 3,5 €/heure. On l’aura compris ... le ‘bénéfice’ est ici totalement symbolique."