Bonne nouvelle pour les responsables de l'Aventure Parc de Wavre : la justice vient de leur donner raison dans le recours qu'ils avaient introduit suite à la décision de fermeture ordonnée ce mercredi par le gouverneur du Brabant wallon . Le parc d'accrobranche est donc autorisé à rouvrir ses portes, ce qu'il fera dès ce samedi.

" On est très contents de pouvoir rouvrir, même si on a perdu trois jours d'exploitation , réagit Brice Visart, gérant de l'Aventure Parc. On l'a quand même encore mauvaise d'avoir dû fermer dans la précipitation et qu'on nous ait obligé à renvoyer des centaines de personnes chez elles. "

Les responsables du parc avaient en effet appris mercredi matin via la police de Wavre qu'ils devaient fermer immédiatement, suite à une nouvelle interprétation de l'arrêté ministériel d'octobre 2020 qui les catégorisait comme un parc d'attractions. D'après le parc, cette catégorisation tenait du fait qu'ils comptent des moniteurs.

S'estimant lésés, les responsables ont saisi en référé le tribunal de première instance de Nivelles pour attaquer la décision du gouverneur de la province, et dans le même temps, l'État belge. La justice a estimé que la plateforme "info-coronavirus" ne devait pas servir de base légale pour prendre de telles décisions, mais bien l'arrêté ministériel qui autorise les structures sportives extérieures à exercer leurs activités. Un jugement qui devrait faire jurisprudence pour les autres parcs d'accrobranche de Wallonie qui ont dû fermer pour les mêmes raisons.