Un incendie criminel a été bouté sur la porte d’entrée de la mosquée de Tubize dans la nuit de lundi à mardi, indique La DH. Il pourrait s’agir d’un cocktail molotov qui aurait été lancé sur la mosquée même si le modus operandi doit encore être déterminé avec précision.

Un geste qui a profondément indigné une partie de la population tubizienne et les fidèles de la mosquée. "Je trouve incroyable que dans une petite commune comme Tubize, on vienne mettre le feu volontairement à une mosquée qui est loin de tout ce qui se passe dans le monde", déplore Fouad, un fidèle de la mosquée tubizienne. "C’est choquant et on n’a pas l’habitude de vivre ce genre de choses à Tubize."

Car il s’agit bien d’un acte volontaire. "Une plainte a été déposée à la police qui a confirmé qu’il s’agissait bien d’une tentative d’incendie criminelle."

Fort heureusement, au moment des faits, il n’y avait personne à l’intérieur et les dégâts sont limités. Seule la porte d’entrée a brûlé mais c’est le symbole qui a été touché et qui choque. "Quand on voit les commentaires sur la publication que j’ai postée sur Facebook, on se rend compte qu’il y a une stigmatisation décomplexée des gens qui font un rapprochement avec ce qu’il se passe dans le monde et avec Daech. C’est de pire en pire et il faudrait que cela s’arrête. Les musulmans de Tubize veulent vivre leur religion tranquillement et, avant d’être musulmans, la plupart sont des citoyens belges de confession musulmane."

Un acte qui amène une certaine crainte dans le chef des fidèles de la mosquée. "Jusqu’où cela va aller ? On est parti d’une publication d’un acte de vandalisme et certains ont fait un rapprochement avec l’égorgement dans l’église en France. C’est là qu’on se rend compte qu’il y a un réel problème de compréhension entre les communautés."