Malgré un manque de chaleur, les fraises de Pinchart n’ont pas à rougir de leur qualité.

Les portes du magasin des "Délices de Pinchart" situé sur la chaussée de Bruxelles à Ottignies ne sont pas encore ouvertes. Pourtant, 15 minutes avant l’ouverture prévue à 9 heures, une dizaine de personnes font déjà la file. La raison ? "Ce sont les meilleures de la région" , concède une cliente fidèle, panier en osier à la main. "Pas besoin d’importer d’Espagne. Les meilleures fraises sont juste à côté de chez nous."

Il faut dire que depuis 2005, l’endroit a atteint une certaine notoriété dans la région. "Nous avions neuf ares de production lorsque nous avons débuté, il y a quatorze ans, raconte le couple David et Caroline. Lorsque nous avions repris la ferme familiale à Pinchart, nous voulions un projet commun. Très vite, nous nous sommes tournés vers un produit saisonnier. Les fraises étaient une production idéale."

Au fil des années , leur adresse a gagné en envergure. "Nous avons ouvert un magasin en 2012 pour y vendre nos fraises mais aussi tous les produits dérivés que nous produisons comme des confitures ou des pâtisseries. Nous avons actuellement cinq serres et nous pouvons assurer la production du mois de mai jusque fin septembre. Si la météo le permet car, l’année dernière, avec les fortes chaleurs, la saison s’est terminée à la mi-août", enchaîne David.

La journée débute vers 5 h 30 du matin. "C’est l’idéal car il ne fait pas encore trop chaud sous les serres. La peau des fraises est plus ferme, elle s’abîme moins." Les fruits sont ensuite directement mis en barquettes et vendus dans la journée. "Il n’y a presque jamais de pertes ", ajoute David.

Une petite entreprise qui, en plus du couple, emploie deux salariés et une petite dizaine de saisonniers. "On ne vend qu’ici, à la ferme, poursuit Caroline. On tient à fonctionner en circuit court. On aime ce contact avec la clientèle, pouvoir expliquer notre métier."

Le couple a également diversifié sa production en se tournant vers les asperges, les chicons, les champignons, les framboises, les mûrs, cassis, myrtilles. Les premières cerises sont attendues en 2020. "Nous diversifier nous permet d’ouvrir l’épicerie toute l’année. Mais je vous rassure, la fraise reste la reine !", conclut David.