La Ville est parvenue à faire des économies sur plusieurs postes.

On peut dire que c’était la surprise du chef. Lors de sa prise de parole en préambule du conseil communal, le bourgmestre Jean-Luc Meurice a annoncé que le collège communal avait décidé d’activer un plan de relance à l’échelle de la commune pour un montant total de 500 000 euros. "Ces économies ont pu être faites sur le report d’engagements de personnel, sur des subsides importants à la zone de secours qu’on a pu récupérer, sur des frais de fonctionnement, a expliqué le bourgmestre. Certaines actions n’auront pas lieu comme la fête du 21 juillet, l’accueil des nouveau-nés, le feu d’artifice, etc. Nous avons donc fait des économies de 350 000 euros à l’ordinaire et de 150 000 euros à l’extraordinaire, où nous avons transféré les budgets de travaux non urgents. Nous ne voulons pas nous précipiter dans les actions à mener. Le collège préfère se donner le temps de la réflexion."

À ce plan de relance se rajoutent quelque 35 000 euros déjà investis pour les commerçants et les familles. La Ville s’engage par ailleurs à participer au plan de relance de 20 millions d’euros initié par la Province du Brabant wallon.