La restauration du bâtiment en un "espace horeca" se profile à l’horizon.

L’ancien Rétro de Lasne, cette boîte de nuit mythique du Brabant wallon, pourrait bien connaître une seconde jeunesse car, depuis quelque temps, quelques ouvriers s’affairent à l’intérieur du bâtiment.

Mieux encore, si vous passez régulièrement le long de la chaussée de Charleroi, vous l’avez peut-être aperçu, mais un avis d’enquête publique a été apposé sur l’un des pylônes situé à l’entrée de ce qui était également la Ferme de la Belle Alliance (patrimoine immobilier exceptionnel et classé à deux reprises).

L’avis d’enquête publique placardé concerne l’aménagement des abords du bâtiment. Dans la pratique, le projet prévoirait le remplacement de l’ancien portail extérieur, la pose d’une dolomie et d’une zone de pavés de pierres naturelles en lieu et place du gravier actuel, ainsi que la pose d’une barrière en hêtre d’1,2 m de hauteur.

Rien de bien "excitant" jusqu’ici, mais ces aménagements souhaités prennent sens quand on consulte le dossier complet au sein de l’administration communale. Car le compte-rendu d’une réunion fait état de projets pour le bâtiment en lui-même. "Le MO (Maître de l’ouvrage) demande de pouvoir restaurer l’intérieur du bâtiment en espace Horeca. L’extérieur du bâtiment sera également repeint, à l’identique. La seule modification souhaitée sur les façades extérieures concerne le remplacement des châssis actuels."

Bref, il semblerait que l’ancien Q.G. des fêtards de 25 ans et plus soit bien remis à neuf. Pour autant, rien ne dit que cet "espace horeca" redevienne une boîte de nuit. Car la nature de cette cure de jouvence reste encore indéterminée. Et derrière le terme d’"espace Horeca" peut très bien se cacher un restaurant, un hôtel, un café, une nouvelle boîte de nuit, ou même une combinaison de ces possibilités.

Contacté par nos soins, le maître de l’ouvrage n’a pas voulu faire le moindre commentaire à ce sujet.

En attendant, quelques travaux sont bien en train d’être réalisés à l’intérieur de l’ancien Rétro, au premier étage comme au rez-de-chaussée.