Futureproofed Cities va permettre à Lasne de connaître ses forces et ses faiblesses en matière d’émissions de CO2.

La commune de Lasne a récemment signé une convention avec l’inBW. Une convention qui lui permet d’utiliser gratuitement - et pendant 2 ans - la plateforme web Futureproofed Cities. " C’est un outil important d’accompagnement des communes qui nous permettra de calculer notre empreinte carbone de manière globale, explique Laurence Rotthier, la bourgmestre lasnoise. Grâce à cet outil, on va pouvoir dresser un inventaire des émissions de carbone existantes, ainsi que l’ensemble des équipements que l’on met en place pour les réduire."

Une sorte de cartographie des émissions de CO2 communales mises en perspective avec les investissements réalisés pour les réduire au maximum. Ce qui comprend par exemple la pose de panneaux solaires, l’isolation des murs, l’achat d’énergie verte, l’isolation des toits, etc. Toutes des données qui seront désormais compilées sur la plateforme Futureproofed Cities et mises à jour au fur et à mesure.

Avec pour chaque équipement/investissement, des données de plusieurs types : les réductions d’émissions de CO2 prévues, les économies financières projetées ou encore l’avancée du projet (par exemple : 10 panneaux solaires installés sur 20).

" Cette plateforme va nous permettre de suivre nos engagements par rapport aux objectifs donnés, complète Cédric Gillis, l’échevin de l’Énergie et du Développement durable. On saura dès lors dans quel(s) domaine(s) on est bien et ceux pour lesquels il faudra redoubler d’efforts ."

L’utilisation de cette plateforme s’inscrit dans une suite logique pour Lasne, déjà engagée vers l’objectif principal de la Convention des Maires qui consiste à diminuer d’au moins 40 % ses rejets de CO2 d’ici à 2030.