Brabant Un subside de 25 000 euros est prévu dans le budget wavrien 2019 présenté hier.

Mardi soir, la majorité wavrienne a présenté son budget 2019 au conseil communal. Il fait sans conteste la part belle à la culture, avec un transfert de près de 13 millions d’euros (sur les 27,5 millions d’euros d’investissements) à la Régie communale autonome, notamment chargée de la gestion du hall culturel polyvalent qui verra le jour cette année.

On a appris dans la foulée une bonne nouvelle : le festival du rire de Bierges fera son grand retour en 2020 ! Un subside de 25 000 euros est en effet prévu pour faire revivre ce festival qui a vu défiler sur ses planches de nombreux humoristes de renom dont Albert Cougnet, Marc Herman, les frères Taloche, Kody, Jérôme de Warzée, Fabian Le Castel, Kiki ou encore Freddy Tougaux.

La 28e et dernière édition du festival du rire s’était tenue l’année dernière, son fondateur et organisateur Freddy Quibus ayant décidé de passer la main. De son propre aveu, il n’avait pas trouvé de repreneur.

Jusqu’à ce que l’ASBL nivelloise "C’est tout com" manifeste son intérêt pour une éventuelle reprise. "Je me suis dit que c’était une activité avec une belle petite réputation qui méritait d’être poursuivie, explique le directeur de l’ASBL, Cédric Monnoye. Cela me semblait tristounet que cela s’arrête de la sorte. De toutes les activités que l’on organise, c’était la seule que l’on n’avait jamais faite. Mais avec le "Waterlol", ça me semblait beaucoup d’avoir deux festivals dans une seule province. Je n’avais pas envie de me mettre en porte-à-faux, mais la donne a changé (les organiateurs du "Waterlol" ont décidé d’arrêter le festival, NdlR) . Elle a tellement changé que j’aurais trouvé cela dommage de ne plus rien avoir. Donc on s’est dit qu’on allait relever le défi."

L’ASBL doit encore trouver des financements

L’ASBL est déjà à l’origine de nombreuses manifestations bien connues de la province, notamment les Nuits du cirque à l’abbaye de Villers, la Nuit de feux à Hélécine ou encore la Boîte (dont la dernière, la Boîte à Cancan, à Wavre).

Et l’association a bien l’intention d’ajouter sa touche personnelle au festival qui se déroulera en février 2020 au hall culturel polyvalent. "On arrive avec un outil formidable et des conditions d’accueil modernes et efficaces. La compétition du festival se fera dans la petite salle tandis que les spectacles se donneront dans la grande salle, qui peut accueillir jusqu’à 900 personnes. On veut collaborer avec l’Horeca, les commerçants et les écoles. Il y a un renouveau qui va se faire, moulé dans la tradition du festival d’origine", s’enthousiasme le directeur.

Toujours dans cette volonté de dénoter avec ce que fut le festival, il changera de nom et sera baptisé "Zygomaticomaca". Une belle référence à l’émission cultissime de la RTBF et à la cité du Maca. Avec comme signature, "le festival international du rire de Wavre".

L’ASBL doit encore trouver des financements du côté de ses partenaires et de la Province. Des subsides qui détermineront la programmation de ce festival qui n’aura finalement manqué qu’une édition en près de 30 ans d’existence.