Les conditions météo ont forcé les organisateurs à fermer plus tôt que prévu dimanche.

Nombreux sont les événements en Belgique qui ont souffert des conditions météo de ce week-end. Certains en ont pâti plus que d’autres, comme le No Man’s World festival à Mont-Saint-Guibert. En fin de journée ce dimanche, les éléments se sont déchaînés : la pluie et les bourrasques ont finalement eu raison du festival dans la sablière guibertine. “Il valait mieux arrêter avant qu’il y ait des blessés”, résume Maxime Aslan, l’un des organisateurs.

C’est que la situation est devenue bien trop dangereuse dans le courant de la soirée. Un premier incident est survenu vers 19h au niveau de la tente d’une des scènes, l’un des poteaux maintenant la structure est tombé. Avec les bourrasques, des bâches se sont envolées et des cabines WC se sont renversées. Les organisateurs ont décidé de fermer une première scène avant de, finalement, boucler définitivement tout le site vers 20h15.

Ça a été de pire en pire, la pluie et le vent allaient de plus en plus fort. On a longuement hésité mais finalement, on a préféré fermer le site, car il y avait vraiment trop de risque. Les pompiers et les bénévoles couraient partout, on ne savait plus où donner de la tête. Ça devenait le chaos”, poursuit l’organisateur qui avoue avoir pris cette décision à contrecœur.

Les organisateurs se félicitent tout de même d’avoir pu mener le festival presque jusqu’au bout – celui-ci devait se terminer à 22h dimanche, soit 1h45 après l’arrêt forcé. Alors que les pompiers et les forces de l’ordre recommandaient de ne pas ouvrir du tout le dimanche, le festival s’est déroulé sans encombre durant toute la journée. Ils n’ont d’ailleurs pas lésiné sur la sécurité des festivaliers : dans la nuit de samedi à dimanche, les lestages des chapiteaux ont été renforcés, des bâches ont été retirées et certains parkings, trop boueux, ont été déplacées. Au final, ils étaient quelque 3 500 festivaliers samedi et 2 000 dimanche à avoir foulé le sol humide de la sablière… loin des 10 000 personnes attendues.

Il est possible pour les festivaliers de récupérer le montant restant sur leur bracelet cashless sur le site du festival (https://www.nomansworldfestival.com/cashless)