Ce mercredi, Lidl ouvre son nouveau magasin à l’avenue du Centenaire.

Depuis un an, l’enseigne Lidl a fermé son magasin de l’avenue du Centenaire, à l’entrée de Nivelles, et délocalisé ses activités en centre-ville, sur le site de l’ancien Aldi. Une implantation temporaire, le temps de démolir complètement l’ancien magasin et d’autres bâtiments commerciaux attenants, et reconstruire un nouveau magasin moderne et plus pratique pour les clients et le personnel.

L’ouverture de ce qui est devenu le plus grand magasin de l’enseigne discount en Brabant wallon, c’est pour ce mercredi. Au total, la surface de vente est passée de 739 à 1 434 mètres carrés. Ce qui s’inscrit dans les critères de superficie des nouveaux magasins Lidl. Un parking de 123 places est également intégré au site et il comprendra une borne de rechargement gratuite pour les voitures et vélos électriques.

"L’espace de vente est agrandi pour mettre en valeur les rayons boulangerie, poissons frais, fruits et légumes, confirme Julien Wathieu, le porte-parole de Lidl pour la Belgique et le Luxembourg. L’aménagement offre une présentation commerciale plus claire, un repérage plus aisé des produits et une circulation optimisée jusqu’au passage en caisse."

L’enseigne en profite pour glisser que sur quelque 1 800 références, 90 % de son assortiment est composé de produits de sa propre marque, afin de proposer des petits prix.

"Nous y parvenons en proposant un choix limité de produits dans un assortiment complet, complète le groupe. Nous accordons aussi une attention toute particulière aux produits locaux, appréciés du consommateur belge. Par exemple, 90 % de notre viande est belge, 50 % de nos fruits et légumes proviennent de Belgique, et nos laits et oeufs le sont à 100 %."

Voilà pour l’instant pub. Le doublement de la surface du magasin de Nivelles entraînera le recrutement (www.travaillerchezlidl.be) de 16 nouveaux collaborateurs. Le groupe est actuellement en croissance en Belgique, où il compte ouvrir annuellement dix magasins et en rénover dix autres. Environ 500 personnes devraient être recrutées d’ici à la fin 2020.