Le parc à conteneurs brainois ne fait pas partie du réseau inBW mais compte s’aligner.

C’est une particularité parmi les communes du Brabant wallon : le parc à conteneurs réservé aux habitants de Waterloo et de Braine-l’Alleud appartient à une firme privée avec laquelle les deux communes ont passé un contrat. Situé sur le territoire de Braine-l’Alleud au croisement de la chaussée de Nivelles et de la rue de Piraumont, il ne fait pas partie du réseau des parcs à conteneurs du réseau inBW.

Cependant, il ne faut pas s’attendre à des modalités très différentes de fonctionnement lorsque la réouverture sera décidée. Et celle-ci ne sera pas pour ce lundi.

"Ce vendredi, nous attendons encore des directives du gouvernement wallon, indique l’échevin brainois de l’environnement, Henri Detandt. On ne pourra pas rouvrir lundi en tout cas, parce qu’il faut préparer cette réouverture et à ce stade, nous ne connaissons pas les contraintes qui seront imposées pour éviter un énorme rush. Ce sera sans doute dans le courant de la semaine prochaine."

Le rush après des semaines de fermeture, à Braine-l’Alleud, on ne le redoute pas seulement parce qu’il pourrait poser problème en matière de respect des consignes pour éviter la propagation du coronavirus et pour la gestion du parc. C’est aussi une question de mobilité : l’entrée du parc est située sur un rond-point très fréquenté et des files poseraient de gros soucis.

De même, bien que le parc ne soit pas géré par inBW, les modalités adoptées pour la réouverture seront sans doute identiques que celles pratiquées partout en Brabant wallon, pour éviter les couacs de communication et les malentendus pour les usagers.