L'incertitude régnait autour du maintien ou non des 24h vélo de Louvain-la-Neuve. Si les organisateurs avaient envisagé une version calquée sur l'édition post-attentats de 2017, il n'en sera finalement rien : l'événement prévu les 21 et 22 octobre est annulé.

"Les mesures sanitaires imposées à l’heure actuelle ne nous permettent pas de garantir la sécurité de chacun lors de cet événement, explique Merlin Gérard, président du CSE Animations, le kot à projet à la manoeuvre des 24 heures. En dialogue avec les autorités de l’UCLouvain et de la ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, nous ne voulons prendre aucun risque avec la santé des participants et de notre équipe et avons pris la décision responsable de reporter cette édition à 2021."

Le CSE Animations souhaite apporter son aide et son soutien au milieu culturel/sportif face à cette crise sanitaire inédite. Pour ce faire, il organise une récolte de dons en faveur d’une association. L’ensemble des organisateurs des 24h vélo, toutes éditions confondues, se relayera à vélo durant 24 heures, pour une course parrainée. La somme récoltée sera ensuite directement reversée à une association. "Nous traversons une période difficile. L’annulation des 24h vélo nous a poussés à réfléchir à une alternative pour aider ces secteurs en grande difficulté avec la crise du covid-19", précise encore le président.

Chaque année, l'événement estudiantin rassemble plus de 40.000 festivaliers, venus des quatre coins de la Belgique pour encourager les sportifs et vibrer aux sons des concerts. Au total, plus de 100 équipes de tout niveau prennent le départ de la course cycliste, répartie en 5 catégories (course, folklorique, humanitaire, business et personnel de l’UCLouvain).

Les 24h vélo, c’est aussi une ouverture à tout public avec un village des enfants, une course cycliste de 240 minutes pour les ados, un challenge sportif, une fête des voisins et un village associatif. Pour l’édition 2021, plusieurs nouveautés seront étudiées : création d’une nouvelle zone sur la Place des Sciences, améliorations des catégories de la course, optimisation de la sécurité du parking Bas Leclercq et création d’une « Chill Zone » assise.