Brabant Les deux derniers trains ont été supprimés pour faciliter les travaux du RER.

Si vous souhaitiez flâner à Bruxelles le soir, profitez d’un bon restaurant après le boulot et rentrer ensuite en train du côté de Waterloo, de Braine-l’Alleud et de Nivelles, attention, car vous êtes plus chronométré que par le passé.

En effet, si, il y a quelques semaines encore, le dernier train en partance de Bruxelles, direction Nivelles, démarrait après minuit, à présent, c’est à 22 h 37 qu’il quitte la capitale ! La raison ? Permettre aux ouvriers de travailler la nuit sur la ligne 124 en vue d’être dans les temps pour le futur RER. "En fait, les deux derniers trains ne roulent pas car l’objectif est d’exploiter des heures de nuit en suffisance pour pouvoir respecter le nouveau timing du RER, explique Frédéric Sacré, le porte-parole d’Infrabel. Si on laisse ces trains encore rouler, on n’aurait que trois heures et demie à quatre heures de travail, alors qu’on est lancé dans une course contre la montre pour respecter les délais."

Les derniers plutôt que les premiers

Et mieux vaut supprimer les deux derniers trains… plutôt que les deux premiers. "Je pense que ça aurait fait hurler les navetteurs, à juste titre. Avec cette configuration, on a plus de temps pour les ouvriers et on fait également l’effort de travailler la nuit pour gêner un minimum de navetteurs."

La situation, quant à elle, est partie pour durer un certain temps. "Jusqu’à la mise en route du RER, donc en 2025, complète Frédéric Sacré. Il se peut également qu’il y ait parfois des coupures totales du trafic le week-end. On essaye de limiter les désagréments au maximum, mais on est obligé d’en passer par là pour respecter le timing qui a été imposé."

Des bus seront prévus

Un fait certain est que, si vous habitez Waterloo, Braine-l’Alleud ou Nivelle et que vous sortiez à Bruxelles, il faudra désormais partir de la gare centrale à 22 h 37 au plus tard… ou passer la nuit dans la capitale. "Un petit comptage a été réalisé et l’on s’est clairement rendu compte qu’il valait mieux supprimer les deux derniers trains de la journée plutôt que les deux premiers", conclut le porte-parole d’Infrabel.

Une solution de remplacement existe avec les bus W au départ de Bruxelles-Midi, mais il faudra quasiment doubler votre temps de parcours !