L’annonce n’est pas passée inaperçue. Dans un message posté sur Facebook mardi après-midi, le restaurant de sushis situé dans la galerie Saint-Hubert à Louvain-la-Neuve a annoncé qu’il rouvrirait… ce vendredi. On ne parle pas ici de livraison ou de plats à emporter mais bien de la reprise du service à table. Et ce malgré la fermeture de l’Horeca décidée par le Conseil national de sécurité vendredi dernier.

L’idée, ce n’est pas d’enfreindre la loi pour enfreindre la loi, mais c’est de remettre en question des lois qui nous paraissent absurdes et pas seulement pour la restauration, insiste Antoine Hutlet, le gérant du resto. Quand ça devient une question vie ou de mort pour un secteur, on est obligé de réagir. Un rapport récent de l’AViQ (l’Agence pour une vie de qualité) démontre qu’il n’y a aucun cas de contamination dans la restauration mais bien dans la sphère privée.”

Antoine et ses neuf employés vont donc rouvrir les portes de leur restaurant aux clients qui auront pris rendez-vous au préalable. Tout le protocole sanitaire en vigueur avant la fermeture de l’Horeca sera respecté. Ils savent qu’ils s’exposent à des sanctions, mais ils espèrent que d’autres restaurateurs suivront le mouvement et braveront aussi l’interdit.

On sait qu’on se crée des emmerdes et qu’on va de se mettre à dos des gens qui ne pensent pas comme nous, poursuit le restaurateur. Mais on se bat pour que la vie reste supportable en cette période. On n’a rien à perdre. C’est intenable financièrement et psychologiquement. Si on est tout seuls à se lancer, c’est problématique. Avec cet appel, l’idée c’est que les autres restaurants ouvriront aussi. On trouvera certainement un écho auprès de nos collègues.”

En cas de descente policière, l’équipe annonce qu’elle obtempérera aux injonctions… mais elle rouvrira samedi et les jours suivants.