Plusieurs communes du Brabant wallon ont déjà adopté le leur et lundi, c’était au tour de Nivelles de soumettre son programme stratégique transversal (PST) au conseil communal. En terre aclote, on a manifestement voulu établir un document fiable puisqu’un bureau d’étude a été appelé à la rescousse pour encadrer la démarche, structurer ce PST de manière optimale et définir des actions concrètes de manière logique à partir d’un état des lieux et de la déclaration de politique communale. Six groupes de travail impliquant 22 fonctionnaires locaux ont participé aux côtés des membres du collège communal à la définition d’objectifs stratégiques, d’objectifs opérationnels et de projets détaillés dans des fiches répartis en un volet externe et un volet interne.

Service et modernité

Pour le volet interne, il s’agit de mesures à prendre au sein de l’administration pour améliorer le service à la population et moderniser les processus : il s’agit de 37 projets dont la réalisation de politique ou la création de services communs entre CPAS et commune, la réalisation d’une cartographie de l’égouttage pour le service des travaux, ou encore l’instauration d’un e-guichet au service population/état civil. Le volet interne, lui, comprend 93 projets répartis en six axes : culture/tourisme, développement économique, participation citoyenne et associative, mobilité, développement durable, et enseignement/jeunesse. En matière de culture, des supports pour le street art seront implantés dans cinq lieux de la ville. En ce qui concerne l’économie, la dynamisation du centre-ville passera par une actualisation du schéma de structure commercial, et la mise en œuvre d’une structure chargée de la gestion du développement commercial. Des primes seront également accordées pour l’installation de nouveaux commerçants.

Davantage d’espaces verts

Des programmes de plantations sont mis en œuvre chaque année sur les sites communaux. Visiblement, il n’y a pas que le gouvernement wallon qui rêve de multiplier les haies et les plantations dans les prochaines années. La protection de l’environnement et la durabilité du cadre de vie font partie des objectifs de la majorité MR-Écolo, laquelle annonce sa volonté d’augmenter le nombre des espaces verts à Nivelles, tout comme leur qualité et leur accessibilité. "Le réchauffement climatique s’aggrave, les prévisions des spécialistes sont pires qu’il y a quelques années mais on ne baisse pas les bras", confirme le premier échevin Écolo Pascal Rigot.

Maillage écologique

Parmi les actions concrètes qui seront mises en œuvre dans les années à venir figure l’amélioration du maillage écologique via des plantations le long des sentiers. Ces sentiers existants seront d’ailleurs identifiés en collaboration avec une association spécialisée, et leur accessibilité va être améliorée. Autre action phare, la conception et la mise en pratique d’un programme annuel de plantation sur les sites communaux. L’idée est de s’appuyer sur les partenaires locaux comme le conseil communal des enfants, le Plan communal de développement de la nature ou encore Nivelles en transition pour concrétiser ces actions. La majorité a également annoncé l’arrivée d’un permis de végétalisation des façades depuis l’espace public. Autre projet : faire du cimetière de Monstreux un "cimetière nature" à l’occasion de sa rénovation.