Dans la nuit, une Golf a renversé et cassé la pierre dédiée au lieutenant Rouvier.

Triste spectacle, jeudi matin au croisement entre le ring de Nivelles et la chaussée de Charleroi. Le monument dédié au lieutenant Rouvier et au cavalier Mouly, deux soldats français décédés le 21 août 1915 lors d’un accrochage avec les troupes allemandes, était au sol.

La stèle rénovée il y a quelques années est par terre, et elle est endommagée à certains endroits. La VW Golf qui a renversé le monument dans des circonstances qui restent à éclaircir était encore sur place jeudi en fin de matinée. Avant de heurter la stèle, elle a également endommagé l’Opel en stationnement de l’habitante du bâtiment voisin.

"Le conducteur a quitté les lieux après l’accident mais d’après les informations que j’ai obtenues, il s’est présenté jeudi matin au commissariat de police", indique le bourgmestre Pierre Huart.

Zone importante pour la ville

Cette zone mémorielle importante pour la ville, a déjà fait l’objet d’une demande de sécurisation auprès du Service public de Wallonie (SPW). Il avait notamment été suggéré de placer une rambarde pour éviter le type d’accident qui s’est produit durant la nuit de mercredi à jeudi, mais aucune mesure n’a été prise.

La zone où se trouve la pierre appartient au SPW mais le monument est propriété de la Ville. Qui va prendre des mesures d’urgence pour tâcher de réparer les dégâts puisque mercredi, nous serons le 21 août et une cérémonie avec présence de représentants de l’ambassade de France est prévue sur place.

Le lieutenant Rouvier (8e régiment de hussards) et le cavalier Mouly, le 21 août 1915, avaient été pris sous le feu des cyclistes allemands après avoir été envoyés en reconnaissance à Nivelles depuis leur bivouac à Pont-à-Celles.