Brabant La nouvelle passerelle en gare d’Ottignies a été mise en service par la SNCB et Infrabel ce mercredi.

Voilà environ cinquante ans que la passerelle de béton surplombe les voies de la gare d’Ottignies. Cet ouvrage d’un autre temps et totalement inadapté aux personnes à mobilité réduite appartiendra au passé dès cet été. Depuis hier, il est officiellement remplacé par une passerelle flambant neuve faite d’acier et de béton.

72 mètres de long

D’une longueur de 72 mètres et dotée de trois ascenseurs, elle permettra le passage entre les quais et le parking des Villas. Un passage aisé non seulement pour les quelque 22 000 navetteurs quotidiens qu’accueille en moyenne la gare, mais aussi pour les piétons souhaitant se rendre à la clinique Saint-Pierre ou encore à l’athénée royal Paul Delvaux. Cette passerelle sera véritablement le trait d’union entre le parvis de la gare et les quartiers situés en surplomb. Un chantier qui représente un investissement de 2,8 millions d’euros, répartis entre la SNCB et Infrabel.

"Ottignies est la première gare de Wallonie en termes de trafic voyageurs et l’une des premières de Wallonie. Cette passerelle corrige ce qui était indigne d’une gare du XXIe siècle , a déclaré Julie Chantry, la bourgmestre d’Ottignies-Louvain-la-Neuve. La Ville porte une attention particulière aux personnes à mobilité réduite, elle a d’ailleurs remporté à trois reprises le label Handycity et cette passerelle conforte la position de la ville dans cette direction."

Des travaux sont encore prévus

Et cet ouvrage n’est que la première phase du plan d’investissement prévu pour la gare ottintoise. Mi-2022, deux nouveaux escaliers et un nouvel ascenseur seront ajoutés aux deux nouvelles voies qui seront créées en 2020 dans le cadre des travaux du RER. Des travaux de réaménagement des quais commenceront par ailleurs cette année et concerneront entre autres le revêtement de sol, les auvents, les abris, les sièges et les bancs, les poubelles, les cadres horaires lumineux et la signalétique. D’ici dix ans, la gare d’Ottignies sera ainsi complètement métamorphosée.

L’ancienne passerelle en béton sera quant à elle démontée par Infrabel lors d’une coupure exceptionnelle du trafic ferroviaire prévue au cours de l’été 2019.