Entre 2.000 et 2.500 abonnés sont privés de télévision, de réseau internet et de téléphone fixe depuis la destruction accidentelle de câbles souterrains par un engin de chantier, mercredi midi dans un quartier situé à l'arrière de la gare de Waterloo, à hauteur du carrefour formé par les rues Émile Dury et Bruyère Saint Jean.

Plusieurs équipes de différents opérateurs de téléphonie, dont celles de Proximus, Voo ou Orange, se trouvaient toujours sur les lieux vers 20h30 pour effectuer les réparations permettant de reconnecter les clients impactés dans de nombreuses communes brabançonnes wallonnes.

"Cet incident est totalement indépendant de notre société, mais plusieurs dizaines d'ouvriers sont à pied d'oeuvre et nos équipes travailleront au finish jusqu'au rétablissement complet du réseau", assure un porte-parole de Proximus à l'agence Belga. "Si un quart de nos abonnés sont d'ores et déjà reconnectés, les travaux de réparation pourraient se prolonger durant une bonne partie de la nuit de mercredi à jeudi", conclut-il.


© DR