Une réunion de quartier de Gaillemarde a été annulée par précaution par le collège communal de La Hulpe.

Depuis plusieurs semaines, le monde n’a plus qu’un mot à la bouche : coronavirus. Si celui-ci n’a, pour le moment, pas encore touché le moindre Brabançon wallon, ce n’est pas pour autant que la Jeune Province ne prend pas ses précautions.

Pour preuve : plusieurs événements ont été annulés de manière préventive, à commencer par cette réunion de quartier de Gaillemarde qui était prévue ce mardi à La Hulpe. “C’est purement préventif, rassure Christophe Dister, le bourgmestre. Il s’agit d’une réunion qui devait se tenir dans la salle du conseil et parfois, on compte jusqu’à 80 personnes. Avoir autant de monde confiné dans un petit espace, ce n’est pas idéal.”

Pas de panique donc du côté de La Hulpe d’autant plus qu’il n’y avait pas d’urgence non plus. “C’est une réunion qui pouvait être reportée sans problème. Il n’y a rien d’urgent et je préfère qu’elle soit reportée pour se tenir dans un bon état d’esprit où tout le monde sera serein. Dans cette annulation, il n’y a aucun sentiment de panique. On ne fait que respecter la circulaire du ministre et du SPF. Cette réunion n’était pas obligatoire et dans le climat actuel, autant la reporter.”

Une décision qui a été prise par l’ensemble du collège communal. “Tout le monde était d’accord et je pense que personne ne pourra nous reprocher d’être trop prudents. Honnêtement, si cette réunion avait été urgente, elle se serait tenue sans le moindre problème”, continue Christophe Dister.

Un autre événement en péril à La Hulpe

Par contre, un autre événement sur la commune pourrait peut-être être annulé à cause de l'épidémie de coronavirus. Il s’agit du festival de marionnettes censé se dérouler le week-end prochain (les 7 et 8 mars). “On prendra une décision ce mercredi à propos de la tenue ou non du festival. Nous allons interroger le SPF et la cellule du Gouverneur pour avoir les meilleurs conseils. Ensuite, avec le Collège, nous prendrons une décision”, conclut le maïeur de La Hulpe.

On le voit, même si le coronavirus n’a pas (encore) franchi les frontières du Brabant wallon, la province est indirectement touchée par l’épidémie.

Pas de "Rencontres internationales des jeunes pianistes"

Dès ce mardi, 46 pianistes âgés de 7 à 24 ans venant de pays du monde entier (Chine, Ukraine, France,…) devaient se réunir à l’Espace culturel de Néthen dans le cadre de la 15e édition des “Rencontres internationales des jeunes pianistes”, concours organisé par EPTA. Alain Clabots, le Bourgmestre et Diane Andersen, présidente de Epta, ont décidé de reporter ce festival qui devait avoir lieu jusqu’au dimanche 8 mars.

Plusieurs membres du jury et candidats étrangers se sont vu obligés d’annuler leur participation à ce concours de renommée internationale pour des raisons de sécurité sanitaire. L’évolution de l’épidémie du coronavirus en Europe ne permettra pas d’organiser ce concours de manière sereine.”

Les organisateurs préfèrent postposer cette édition en mars 2021. Les participants étaient hébergés soit en famille d’accueil soit à l’hôtel à Wavre. Ils ont été prévenus avant leur déplacement !

Voyages scolaires maintenus à Tubize

Nous vous faisions part ce week-end du sentiment de panique qui s’est emparé des parents d’élèves de l’école Renard à Tubize où plusieurs enfants étaient censés partir en voyage scolaire en Italie ce lundi. Une réunion “de crise” s’est tenue entre direction et parents et malgré quelques réticences dans le chef de certains parents, le voyage a été maintenu.

Une décision qui va dans le sens des recommandations qui ont été envoyées lundi par plusieurs communes (dont Tubize et Jodoigne) aux écoles. “La situation ne justifie pas, pour le moment, qu’une mesure générale d’interdiction des voyages scolaires soit prise qu’ils soient à destination de l’Italie ou non”, explique le collège tubizien. En ce qui concerne les voyages prévus dans une zone contaminée et recensée sur le site du SPF, les édiles recommandent aux directions de prendre la “décision la plus adéquate”.

Par ailleurs, d'après nos confrères de TV Com, la direction du Lycée Martin V à Louvain-la-Neuve a décidé d'annuler le voyage rhéto prévu dans le nord de l'Italie.