Celles et ceux qui ont fait la renommée du Brabant wallon se retrouvent dans cet abécédaire un peu spécial.


Le 1er janvier 1995, le Brabant wallon voyait officiellement le jour. Et on peut dire que, 25 ans plus tard, la renommée de la Jeune Province n’est plus à faire et a largement dépassé les frontières brabançonnes wallonnes.

Pour fêter cet anniversaire comme il se doit, Yves Vander Cruysen, aidé par un comité d’accompagnement, s’est attelé à l’écriture d’un livre un peu particulier, une sorte d’abécédaire qui reprend les noms de celles et ceux qui ont fait grandir le Brabant wallon. Son nom : Le Brabant wallon, de A à Z (au prix de 29,90 €). "Il comporte 2 012 notices, courtes pour susciter la curiosité, consacrées à 114 villages (qui sont devenus 27 communes), à 81 entreprises, à 34 rivières, à des confréries, des manifestations folkloriques, des institutions, à plus de 1 500 personnalités qui ont ou vont marquer l’histoire du Brabant wallon, dont 171 femmes", explique l’écrivain et échevin waterlotoois.

Et pour avoir la chance d’y apparaître et d’y être cité, plusieurs conditions devaient être respectées : être né, avoir vécu ou vivre en Brabant wallon ou y avoir des racines profondes. "D’où la présence de l’actrice Emmanuelle Béart, dont la grand-mère maternelle habitait Glabais dans une maison qu’elle a d’ailleurs rachetée." Il fallait également avoir ou avoir eu une notoriété ayant dépassé les frontières de la Jeune Province ou encore, le cas échéant, avoir apporté son savoir, son dynamisme ou son aura à une institution, une localité ou un site en Brabant wallon.

Un livre qui est une véritable mine d’informations dont certaines sont aussi insolites qu’incroyables. "Saviez-vous qu’un producteur de Bossut-Gottechain, Philippe Collette, avait été nommé aux Oscars en 1961 ? Ou que le premier belge à gagner le Tour de France, en 1912, Odile Defraye, habitait Bierges ? Que Lucky Luke était né à Waterloo ?", sourit Yves Vander Cruysen.

Un ouvrage complet qui a mis plus de trois ans pour être rédigé. "Le plus jeune qui s’y trouve a 13 ans. Il s’agit du Lasnois Charlie Langendries, l’acteur de Boule et Bill . La plus âgée avait 104 ans. Il s’agit d’Anne-Marie Ferrières, la doyenne des comédiennes belges, qui habitait Bierges. Certains y trouveront des manquements, des oublis ou des imprécisions. Et c’est normal car c’est un livre qui est en mouvement, un peu comme la vie et le Brabant wallon", conclut Yves Vander Cruysen.