Brabant Le conseil a voté la construction d’une digue de retenue, pour un budget de près de 70 000 euros.

Soulagement pour les habitants de Ramillies qui habitent du côté de la rue du Fodia. C’est que, depuis 1985, et la dernière fois en 2017, ils ont été inondés à 10 reprises. Mais voilà, les choses bougent à Ramillies et ce mercredi soir, le conseil communal avait dans son ordre du jour la réalisation d’une zone d’immersion temporaire. L’échevine Mirelle Benoit est soulagée que ce dossier se soit enfin débloqué.

"Voilà des années que les habitants attendent. Et je dois dire que nous avons eu du fil à retordre pour faire avancer ce dossier, ces derniers mois. Il a fallu multiplier les contacts, rappeler constamment certains interlocuteurs extérieurs, pour enfin voir le projet se mettre en place. L’attribution du marché remonte pourtant à… décembre 2015 !"

Le plus important, dorénavant, pour la majorité Ramillies En Marche/Écolo, c’est de voir les choses avancer. "Une digue de retenue sera construite du côté du Fodia et du cours d’eau la Jauce. Elle a une capacité de 4 500 mètres cubes et sera en U."

Le subside conservé

Bien sûr, cela a un coût et à Ramillies, on déboursera 67 498,34 euros, avec un subside provincial de 20 000 euros. "C’est justement pour conserver ce subside que l’on avait des craintes et que les pressions étaient maximales pour débloquer la situation. Là, un chantier de 60 jours ouvrables est prévu et une fois l’ouvrage réalisé, les riverains du Fodia pourront enfin être rassurés et dormir sur leurs deux oreilles. Il faut dire que, à raison et légitimement, ces derniers temps, ils étaient tout le temps en train de nous houspiller. Vu leur situation, on peut comprendre."

Ce n’est pas tout pour la majorité en place qui souhaite poursuivre le travail de terrain sollicité par des riverains qui sont en demande de nombreuses choses. "Le prochain ouvrage sera au bois des Cuves, une autre zone sensible dans l’entité."