Brabant Nouveau défi sportif de choix pour le Chastrois Jérôme Thiry à l’occasion de "Stairs for Life".

Jérôme Thiry n’est pas du genre à faire les choses comme les autres. Après s’être offert la traversée de la Manche à la nage pour ses quarante ans, le Chastrois a vu dans la 5e édition du Stairs for Life ce jeudi à Bruxelles la possibilité de réaliser un nouveau défi : grimper, six heures durant, les quelque 600 marches et 34 étages de la Tour Rogier, le tout en tenue de pompier, sa nouvelle profession qu’il exerce au sein de la 11e compagnie de la caserne Héliport à Bruxelles depuis quelques mois.

Cette course a lieu chaque année depuis 2014 à Bruxelles, à deux pas de la gare du Nord, pour la bonne cause. Tous les fonds récoltés sont en effet reversés à Viva for Life, opération de la RTBF au profit des enfants vivant sous le seuil de pauvreté en Belgique. Mais tous les autres participants, un peu moins fous sans doute, ne font l’ascension qu’à une seule reprise et en tenue de sport. Pas avec un attirail de plus de vingt kilos, dont un appareil respiratoire !

"Ce sera un tout nouveau défi par rapport à ce que j’ai déjà pu faire par le passé", indique celui qui peut notamment se targuer, outre la traversée de la Manche, d’avoir bouclé un triple (!) Ironman, l’UTMB ou encore la Diagonale des Fous sur l’île de La Réunion. "Ce lien entre mon boulot de pompier et le sport m’a attiré. C’est à la fois une nouvelle expérience sportive et un excellent entraînement en tant que pompier."

Un défi de haut niveau

Le plus dur sera de gérer l’effort, éreintant sur le plan cardiaque, sur la durée. Et, donc, de bien mettre à profit les moments de repos, soit le retour à la case départ via l’ascenseur. "J’en profiterai pour m’hydrater, m’alimenter et ne pas surchauffer", reprend ce père de trois enfants qui exerce aussi en tant que kinésithérapeute et ostéopathe à Blanmont. "La tenue de pompier fait énormément transpirer et il faut donc lutter contre l’hyperthermie lors d’un tel effort. Quant à l’aspect sportif en tant que tel, il s’agira avant tout de gestion. Pas question d’y aller à fond, comme certains peuvent le faire lorsqu’ils ne montent qu’à une seule reprise."

Son objectif sera de rejoindre le sommet de la Tour Rogier "dix-sept ou dix-huit fois". Et de récolter un maximum de fonds pour Viva for Life.