Les conditions d’accès au parc à conteneurs de la chaussée de Nivelles changent ce lundi.

En théorie, seuls les habitants de Waterloo et de Braine-l’Alleud peuvent accéder au parc à conteneurs situé au rond-point de la sortie du ring, à la chaussée de Nivelles. Il s’agit d’un parc privé, qui ne fait pas partie du réseau géré par inBW mais avec lequel les deux communes ont passé un accord.

Le souci, c’est que les contrôles étaient jusqu’ici compliqués, et que les responsables estiment que 10 à 15 % des utilisateurs fraudaient. C’est que, par exemple, dans les communes voisines de Flandre, l’accès au parc à conteneurs est payant…

Les communes ont décidé de serrer la vis sur les conditions d’accès. À partir de ce lundi, un nouveau système est en place, et il s’agira à terme de présenter une carte spécifique, munie d’un code-barres, pour entrer sur le site.

Concrètement, lors de votre première visite, vous devrez présenter votre carte d’identité et un appareil la lira pour vérifier votre adresse. Si vous habitez effectivement Braine ou Waterloo, un formulaire vous sera remis. Une fois rempli, il permettra d’obtenir cette fameuse carte à code-barres, valable pour un ménage entier.

Avantage : il suffira ensuite de laisser la carte à portée de main dans la voiture, et la mettre sous le pare-brise pour rentrer rapidement au parc à conteneurs, ce qui devrait (en théorie) diminuer les files.

L’autre utilité de la carte est de limiter les quantités pour éviter la venue de professionnels se faisant passer pour des particuliers. Le titulaire de la carte ne pourra déposer que 60 mètres cubes de déchets sur une année. Ce qui ne devrait ennuyer aucun citoyen non fraudeur : cela représente tout de même l’équivalent du contenu de… deux semi-remorques !