A défaut de pouvoir assister à la bataille sur le terrain, les reconstitutions de juin étant sold-out, les amateurs de l’époque napoléonienne pourront apprendre à mieux l’apprivoiser… sur une table de jeu.

L’agence de communication Dico Games a en effet décidé de créer un Trivial Pursuit spécial pour le bicentenaire de la bataille de Waterloo. "Il s’intitulera Waterloo et la route Napoléon", précise Didier Colart, le manager de la société.

Déjà à l’initiative d’autres jeux basés sur l’actualité - on pense au Trivial Pursuit pour Mons 2015 et sur la guerre 14-18 -, cette agence carolo a remis le couvert pour cet événement unique qui se déroulera au mois de juin prochain.

"C’est un vrai Trivial Pursuit (avec les pions et les fromages) composé de 330 questions réparties en six thèmes bien distincts comme par exemple une catégorie Equipements et armements ou un autre thème intitulé Boire et manger. Le tout, toujours en relation, de près ou de loin, avec la bataille de Waterloo."

En mettant ce jeu sur pied, les créateurs devaient faire face à un défi de taille : le rendre accessible à un public le plus large possible. "Nous ne voulions pas des questions uniquement basées sur la bataille proprement dite. Les questions ne sont pas trop poussées car d’un côté, il faut que ce soit amusant pour que ceux qui connaissent bien le thème apprennent également des choses tout en n’oubliant pas de vulgariser le contenu pour les personnes qui ne sont pas spécialistes en la matière."

Commercialisation en juin

Et créer un nouveau Trivial Pursuit sur un thème aussi précis que celui de la bataille de Waterloo, cela prend du temps. Beaucoup de temps… "Même si on a l’habitude de le faire, on écrit en moyenne six questions par heure. Ce qui est chouette, c’est que des passionnés nous ont également fait suivre une série de questions. C’est passionnant à réaliser. A la base, je n’étais pas spécialisé dans le sujet mais à la longue, on devient presque incollable."

Pour réaliser ce jeu, les concepteurs se sont entourés des meilleurs. Ainsi, le caricaturiste nivellois Pad’R a rejoint l’équipe. Passionné par le sujet, il a non seulement participé à l’aspect visuel du jeu mais il s’est également amusé à imaginer des questions.

Autre personnage local à s’être investi dans ce formidable pari : Christian Merveille. Auteur pour enfants, ce Brainois passionné par la bataille de Waterloo a également participé à l’élaboration d’une bonne quarantaine de questions.

Si tout se passe bien, le jeu devrait être commercialisé dans Waterloo et ses alentours pour le début du mois de juin. Son prix : un peu moins de 30 €.