Projet prioritaire initié dans le cadre du processus de développement rural, le dossier du réaménagement de la place de Bousval a été renvoyé à la Région wallonne. Celle-ci a confirmé qu’il était complet et a demandé à la ville de Genappe d’adopter une convention pour que les subsides puissent être obtenus, moyennant le feu vert du Gouvernement wallon. Alors que le chantier global est estimé à 800.000 euros, cette subvention pourrait atteinte 483.000 euros.

La convention en question a été soumise au conseil communal, et le bureau ABR, qui a planché sur le projet sur base des suggestions des citoyens, en a présenté les grandes lignes. Il a d’abord fallu analyser les usages: pour l’instant, la place du village n’a rien de convivial mais elle sert aux sportifs avec le terrain de balle pelote et la salle, aux automobilistes qui s’y garent, aux piétons…

L’idée est de recréer un espace convivial avec plus de végétal, de mieux réorganiser les différentes fonctions, et de restructurer l’espace autour d’une trame reliant le Ravel qui passe à l’arrière à l’avenue des Combattants à l’avant.

La capacité du parking est de 70 emplacements actuellement. Le projet prévoit de le répartir en deux poches de chacune 30 et 17 places, et de beaucoup mieux sécuriser les cheminements piétons. La pierre de porphyre sera utilisée pour rappeler l’ancienne place de la gare, des bancs seront ajoutés, tout comme des range-vélos près de la plaine de jeux et de l’abribus.

Pour Ecolo, le projet contient encore trop d’emplacement de parking pour voiture à l’heure où une mobilité alternative doit être privilégiée. Le projet a cependant été voté à l’unanimité.