Le maïeur brainois a prêté serment jeudi au Parlement, où il remplace Charles Michel.

Cette semaine, le bourgmestre de Braine-l’Alleud Vincent Scourneau a réintégré le Parlement à Bruxelles. Il y remplace désormais Charles Michel, qui présidera le Conseil européen à partir du 1er décembre.

On se souviendra en effet que le Premier ministre sortant, tête de liste MR en Brabant wallon, avait été réélu en mai dernier en tant que parlementaire fédéral. Il a récemment cédé sa place dans l’exécutif à Sophie Wilmès, mais il a également démissionné de ce poste de parlementaire et Vincent Scourneau était son suppléant.

Le maïeur brainois, déjà parlementaire fédéral lors de la législature précédente, retrouve donc un siège à la Chambre. Il a prêté serment lors d’une courte séance, jeudi après-midi. À ce stade, il n’a pas encore été décidé quelles commissions il allait intégrer.

Utile pour diriger une commune

Lors des dernières élections communales, certains adversaires politiques avaient reproché au bourgmestre le cumul des fonctions locale et fédérale. Vincent Scourneau, lui, estime au contraire que ces deux mandats sont non seulement compatibles, mais surtout complémentaires.

Pour lui, rester membre d’un exécutif local en étant parlementaire permet de ne pas se couper des réalités de terrain, et de faire remonter ces réalités lors des discussions sur les textes de loi et leur application. Par ailleurs, pour le maïeur, disposer de relais et d’informations directes à d’autres niveaux de pouvoir est utile pour diriger une commune.