Le concept de voitures partagées est relativement peu répandu en Wallonie. Ce principe offre pourtant de nombreux avantages. Il permet de disposer d’un véhicule neuf, entretenu et couvert par une assurance omnium sans devoir l’acheter. L’usager peut aussi changer de type de voiture (citadine, monovolume, utilitaire) en fonction de ses besoins. Enfin, il ne doit pas chercher de parking puisque plusieurs emplacements sont réservés dans chaque station.

Les voitures partagées offrent aussi des bénéfices en termes de mobilité puisqu’elles limitent le nombre de véhicules dans les parkings, le long des voiries et sur la route. Leurs utilisateurs ont aussi moins tendance à utiliser la voiture pour les petits déplacements. "Nous envisageons depuis longtemps d’implanter des stations de voitures partagées à Waterloo, explique Cédric Tumelaire, l’échevin de la Mobilité. Mais avant de nous lancer, nous souhaitons savoir s’il y a un réel intérêt des habitants."

Pour ce faire, l’échevinat de la Mobilité a donc lancé une enquête. En fonction des résultats obtenus, l’implantation de ce système pourrait être envisagée dans la commune. Le formulaire peut être directement complété sur le site Internet communal et est disponible en version papier dans le dernier numéro du Waterloo info.