Florence Reuter, la bourgmestre, a présenté les grands axes du budget waterlootois.

Ce lundi, en prélude du conseil communal, Florence Reuter, la bourgmestre de Waterloo, a présenté le budget 2020 de la commune. "C’est le petit frère de 2019, note-t-elle. Au final, on peut se féliciter d’avoir un budget en boni d’autant plus qu’on ne touche pas aux taxes."

Au niveau des frais, on notera l’augmentation de 3 % des frais de personnel (dû à l’index) et la diminution des frais de fonctionnement de 2,86 %. "On essaye de réduire les dépenses plutôt que d’augmenter les impôts. Notre volonté est de ne pas impacter les habitants avec un service, je pense, qui est de qualité."

Mais qui dit budget, dit également investissement et projets à concrétiser. En 2020, ce sont 5,1 millions d’euros qui seront investis. Même si les travaux sont terminés, l’école communale de Mont-Saint-Jean reste encore le gros poste avec 480 000 euros prévus dans ce budget 2020. "Il y a l’aménagement de la cuisine qui doit répondre à l’augmentation du nombre d’élèves ainsi que la rénovation d’un ancien bâtiment", continue Florence Reuter.

Le Waterloo Tennis va également connaître un petit coup de neuf. "160 000 euros sont au budget pour réparer la toiture qui fuit et qui risque d’abîmer les nouveaux terrains. Le hockey bénéficiera aussi de 242 000 euros pour la réalisation d’un 3e terrain alors que 160 000 euros sont prévus pour le musée Wellington et l’aménagement du Charivari afin que celui-ci soit complémentaire au musée."

"Calme et sans énergie"

Du côté de l’opposition, MVW déplore un budget sans ambition. "Il est très calme et manque d’énergie, lance Jean-Michel Cassiers. On en prend acte mais nous constatons également qu’il n’y a pas d’indexation pour la police ni pour le CPAS."

Dans le camp Écolo, on n’est pas surpris par ce budget. "On vit dans une époque où on attend autre chose, continue Bénédicte Colla-Vander Borght. Il faut changer les mentalités et donner un signal plus clair au niveau de l’économie d’énergie."

L’opposition s’est abstenue au moment du vote.