Etienne Verdin, le président du CPAS, a présenté son Programme stratégique transversal.

En marge du conseil communal de lundi soir, Etienne Verdin, le président du CPAS waterlootois, a présenté les grandes lignes de son Programme stratégique transversal, plus communément appelé "PST".

Un programme qui regroupe divers objectifs ainsi que des projets concrets qui sont à réaliser au cours de la législature 2018-2024. Et parmi les projets phares qui seront menés ces six prochaines années, on notera sans conteste la construction d’un nouveau centre administratif pour le CPAS. L’idée est de rassembler en un seul et unique site les différents services à vocation sociale. Coût estimé du projet : 4 millions d’euros ! Bien évidemment, cela risque de prendre un peu de temps avant de se concrétiser et le nouveau centre administratif du centre d’action sociale devrait voir le jour à l’aube de 2024.

Favoriser l’insertion socioprofessionnelle

Mais ce n’est bien évidemment pas le seul projet qui sera mené à bien par le CPAS waterlootois. L’autre gros point au budget, qui représente tout de même 1,8 million d’euros, c’est la transformation des espaces de l’administration en chambres MR/MRS après et si accord de l’administration régionale (AVIQ). Par contre, aucune date butoir n’a été avancée pour ce vaste projet.

Enfin, au sein de ce PST, on épinglera également l’ambition du CPAS de la cité du Lion de favoriser l’insertion socioprofessionnelle des bénéficiaires du CPAS par un accompagnement social adapté, l’objectif de développer des rencontres régulières avec le secteur associatif ou encore l’acquisition, ou le développement, d’un nouveau logiciel de gestion des stocks permettant notamment d’éviter le gaspillage.