La minorité répétera à l’envi son opposition au projet de contournement.

On l’avait annoncé, la nouvelle étape franchie dans le projet de contournement nord de Wavre créera des remous. Et ceux-ci ne se sont pas fait attendre.

Le 27 mai dernier, la fonctionnaire-déléguée a octroyé le permis pour la réalisation de ce projet vieux de 40 ans visant à relier le zoning nord de Wavre à la N25 à travers les champs. Suite à cette décision, de nombreux intervenants ont annoncé leur intention de déposer un recours. Non seulement des propriétaires, des riverains, mais aussi des associations environnementales et la commune de Grez-Doiceau. Alors que la Ville de Wavre se réjouit de cette avancée dans le dossier.

Les projets alternatifs pour améliorer la mobilité

La minorité wavrienne composée d’Écolo, du CDH et de Défi a quant à elle tenu à réaffirmer, dans un communiqué commun, sa ferme opposition à ce projet "du XXe siècle, relevant d’une vision dépassée de l’usage de la voiture, à l’opposé d’une mobilité moderne, libératrice et moins polluante."

"Les marches pour le climat, conduites par nos jeunes depuis des mois, nous sensibilisent à cette urgence climatique , écrivent les chefs de file. Tous les politiques répondent en chœur qu’ils ont entendu le message et que voyons-nous ? On accepte de créer une route qui ne fera qu’augmenter l’usage de la voiture et accroître les émissions de CO2. Où est la cohérence entre les messages donnés aux citoyens et les actions réellement menées ?"

Les têtes de liste rappellent les projets alternatifs qui commencent ou qui doivent encore être mis en œuvre pour améliorer la mobilité dans le zoning nord : aménagements à la sortie Bierges de la E411 pour un total de 7,3 millions d’euros ; augmentation de la desserte de bus, surtout à partir de la gare d’Ottignies et Gembloux via la N4 ; meilleure organisation du covoiturage.

"Enfin, est-il besoin de rappeler que le Plan communal de mobilité n’a pas été capable de démontrer l’utilité du contournement nord ? Que ce projet va détruire l’un des plus beaux sites du Brabant wallon et d’une grande richesse biologique ? Notre détermination est grande pour faire barrage à ce projet insensé. Nous soutenons sans réserve et nous remercions toutes les personnes qui introduiront un recours, de même que tous les citoyens qui manifesteront leur opposition."