Olivier de Clippele pourrait faire cavalier seul

Rétroacte. Le 15 décembre dernier, le conseil communal d’Ixelles adoptait le budget 2012 majorité contre opposition moins une abstention. Celle de l’échevin des Finances Olivier de Clippele (MR).

Olivier de Clippele pourrait faire cavalier seul
Grégoire Comhaire

Rétroacte. Le 15 décembre dernier, le conseil communal d’Ixelles adoptait le budget 2012 majorité contre opposition moins une abstention. Celle de l’échevin des Finances Olivier de Clippele (MR). En cause, un budget extraordinaire de 79 millions d’euros, comprenant notamment le troisième volet de la rénovation de l’îlot communal.

Avec un endettement passé de 20 à 120 millions d’euros en dix ans, l’échevin estime en effet la commune trop endettée pour consentir à ces investissements.

Cette abstention a coûté à Olivier de Clippele ses attributions d’échevin. C’est désormais la première échevine et chef de file MR Dominique Dufourny qui a repris sa compétence des Finances, Olivier de Clippele siège depuis lors comme échevin sans portefeuille et reverse ses émoluments à deux associations caritatives. Une situation pas forcément facile à vivre sur le plan personnel, et loin d’être évidente pour la cohésion d’un groupe politique qui entend bien rempiler dans la majorité communale l’année prochaine.

Les fêtes de fin d’année étant passées, les libéraux ixellois devaient se réunir hier soir pour mettre les choses à plat et discuter notamment de ce point. Or, d’après nos informations, Olivier de Clippele aurait annoncé à sa chef de file que, sans changement dans la politique d’investissement de la commune lors de la prochaine législature, il pourrait renoncer à se présenter sur la liste MR et constituer sa propre liste pour le prochain scrutin. "Ce n’est pas mon option favorite ", indique l’intéressé. Mais cette option était tout de même envisageable hier, avant le début de la réunion.

Ne s’agit-il que d’une menace pour faire pression sur la chef de file ? Ses camarades libéraux pourront-ils offrir à l’ex-échevin des Finances des garanties suffisantes pour l’empêcher de la mettre à exécution ? "Je n’ai pas été menacée, répond Dominique Dufourny. Je connais Olivier de Clippele depuis des années et j’espère bien qu’il sera présent sur la liste libérale que je tirerai au mois d’octobre."

Sur le même sujet