Destexhe se voit échevin

Fraîchement débarqué à Ixelles, le député Alain Destexhe a "hérité" de l’avant-dernière place sur la liste MR menée par Dominique Dufourny. "Hérité", "une manière de dire que c’est une place de m..." nous dit-il. Une place pas facile, il est vrai, lorsqu’on a l’ambition d’être élu, mais aussi de devenir échevin.

Fraîchement débarqué à Ixelles, le député Alain Destexhe a "hérité" de l’avant-dernière place sur la liste MR menée par Dominique Dufourny. "Hérité", "une manière de dire que c’est une place de m..." nous dit-il. Une place pas facile, il est vrai, lorsqu’on a l’ambition d’être élu, mais aussi de devenir échevin.

Car c’est bien le projet d’Alain Destexhe. L’ancien médecin sans frontière qui distribue des prescriptions médicales à Ixelles, recommandant à la commune plus de propreté et moins d’incivilités, se verrait bien échevin de la Propreté. "Mais je préfèrerais encore les Travaux publics", dit-il. "A Bruxelles, c’est le chaos. Les délais ne sont jamais respectés. J’aimerais pouvoir peser sur ce genre de dossier."

En attendant, Alain Destexhe bat le pavé de Matonge, son nouveau quartier, espérant y recueillir les voix qui lui permettront de concrétiser son rêve. G.C.