Philippe Moureaux entre mépris et amertume

Depuis dimanche soir, Philippe Moureaux se murait dans le silence, n'acceptant pas de répondre à la presse. Ce mercredi, l'homme fort du PS bruxellois a accepté de répondre brièvement à LaLibre.be.

Philippe Moureaux entre mépris et amertume
©Christophe Bortels
Jonas Legge

Depuis dimanche soir, Philippe Moureaux se murait dans le silence, n'acceptant pas de répondre à la presse. Le bourgmestre déchu de Molenbeek ne commentait la récente coalition MR-cdH-Ecolo (excluant le PS de la majorité) que sur Twitter.

Philippe Moureaux a perdu son mayorat. Dorénavant, avec la N-VA, la liste Islam, le PTB et le FDF, qui ont chacun un siège, le PS (16 sièges) forme l'opposition face au MR (15), au cdH (6) et à Ecolo (4).

La constitution d'une coalition MR/Open Vld, cdH/CD&V, Ecolo/Groen à Molenbeek est un changement important dans le paysage politique bruxellois. Philippe Moureaux, ancien ministre, actuellement toujours sénateur, était le bourgmestre de la commune depuis 1992. C'est la Réformatrice Françoise Schepmans qui lui succédera.

Ce mercredi, cet homme fort du PS bruxellois a accepté de répondre brièvement à LaLibre.be.

M. Moureaux, quel est votre état d'esprit, notamment à l'égard du cdH et d'Ecolo ?

Je suis amer. Car c'était avec ces partenaires que nous discutions pour former une majorité.

Avez-vous croisé des membres de ces partis depuis dimanche soir?

Ce matin, j'ai présidé le collège des bourgmestre et échevins, parce qu'il faut que la commune fonctionne. Mystérieusement, l'échevin cdH était absent.

Qu'auriez-vous fait si vous l'aviez vu?

J'aurais eu du mépris.

Et à l'égard de la tête de liste Ecolo Sarah Turine?

J'avais beaucoup de respect pour elle. Si je suis amené à la croiser, je verrai ce qu'il m'en reste.

D'après vous, si Elio Di Rupo, qui entretient de bonnes relations avec Joëlle Milquet, avait été président du Parti socialiste, le cdH n'aurait peut-être pas été exclu à Bruxelles-ville, et vous seriez donc toujours à la tête de Molenbeek?

Peut-être...

Ecoutez l'interview de Philippe Moureaux dans "Les Flingeurs de l'Info" sur Twizz Radio. Elle est en lien de cet article.


Sur le même sujet