Une passeuse d’humanité

C’est une soirée aussi interpellante que passionnante qu’organisent ce jeudi 7 mars à 20 heures les Conférences du Fanal à la salle du même nom à Ixelles.

Christian Laporte

Ixelles

C’est une soirée aussi interpellante que passionnante qu’organisent ce jeudi 7 mars à 20 heures les Conférences du Fanal à la salle du même nom à Ixelles.

Suzanne Lamberts et ses amis accueilleront en effet Marie-Christine d’Ursel, criminologue et aumônière dans les prisons de Forest et de Saint-Gilles. On ignore souvent que le monde carcéral est la réalité quotidienne de plus de 11 000 détenus dans notre pays. Marie-Christine d’Ursel en est une excellente experte car elle le connaît à la fois de l’intérieur et de l’extérieur.

Fonctionnaire à l’Administration pénitentiaire, elle exerce aussi la charge d’aumônière depuis 2001. Alors qu’elle se destinait à une carrière prometteuse dans le monde économique, elle décida un jour de donner un autre sens à sa vie et opta pour des études de criminologie qui l’amèneraient à se préoccuper davantage des moins favorisés. Et à se retrouver finalement confrontée à la sévérité quotidienne du monde carcéral. Lors d’une interview menée par le P. Philippe Cochinaux, dans l’émission "Il était une foi" (RTBF), elle avait avoué qu’après avoir découvert les réalités de la prison de Forest et de son annexe psychiatrique, plus rien ne pouvait la décourager !

C’est ainsi que depuis plus de deux lustres, elle est aussi devenue aumônière avec plusieurs temps forts chaque semaine dont deux messes mais aussi une rencontre avec les détenus de la section psychiatrique. Parler de l’Evangile en prison ? Rien de plus naturel à ses yeux car "la prison est au cœur de l’Evangile Et chaque page devrait être lue par les prisonniers" .

A la fin de l’entretien, Marie-Christine d’Ursel n’avait pu cacher son émotion sincère face à ce monde éprouvant. Au point de reconnaître que "le seul sens qu’on puisse donner à la prison est peut-être de mettre une limite à la destruction de l’homme". A l’évidence, son témoignage méritera d’être entendu

La soirée se déroulera à la salle "Le Fanal", 6, rue Joseph Stallaert, à Ixelles. Renseignements : 02.343.28.15.