Rudi Vervoort dit "non" à Maingain et interpelle Melchior Wathelet

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) ne souhaite pas réunir les bourgmestres concernés par les nuisances sonores générées par l'aéroport national.

M. Co.
Rudi Vervoort dit "non" à Maingain et interpelle Melchior Wathelet
©BELGA

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) ne souhaite pas réunir les bourgmestres concernés par les nuisances sonores générées par l'aéroport national. C'est le président du FDF Olivier Maingain qui avait fait cette demande dans les colonnes de "La Libre" ce mercredi dans l'objectif de dégager une position bruxelloise unique dans ce dossier. "Nous ne sommes pas dans une logique de front mais dans une logique de négociation", justifie Rudi Vervoort. "Nous demandons à Melchior Wathelet (le secrétaire CDH en charge du plan de survol de la capitale, NDLR) de réunir tous les acteurs concernés, et en particulier la Région bruxelloise, justifie-t-il.

 Afin d'évaluer le plan, de trouver les moyens de diminuer les nuisances pour l'ensemble des Bruxellois". Pour le ministre-président, cette réunion doit avoir lieu avant le conseil des ministres du 23 avril au cours duquel Melchior Wathelet devrait proposer une série de mesures visant à aménager le plan de survol. Depuis le 6 février dernier et l'application d'une nouvelle route aérienne surplombant le sud de Bruxelles, la colère gronde chez une partie des habitants de la capitale, alimentant une polémique électorale autour des activités de l'aéroport de Zaventem.