L’adieu à "un bourgmestre de cœur"

Les funérailles de Jacques Vandenhaute ont eu lieu samedi en l’église St-Paul.

Bruxelles - Woluwé Saint-Pierre: funérailles de Jacques Vandenhaute bourgmestre de Woluwe saint Pierre de 1983 à 2007
Bruxelles - Woluwé Saint-Pierre: funérailles de Jacques Vandenhaute bourgmestre de Woluwe saint Pierre de 1983 à 2007 ©JC Guillaume
Nathan Gonze

Le temps était maussade samedi à Woluwe-St-Pierre, les cœurs aussi… Environ 400 personnes étaient venues rendre hommage à Jacques Vandenhaute (MR), bourgmestre de la commune de 1983 à 2007, à l’église Saint-Paul de Woluwe-St-Pierre. Cette église, c’était celle de son enfance, passée quelques maisons plus loin, dans l’avenue du Hockey.

Parmi la foule , outre la famille, des amis et des politiques. "J’ai été conseiller communal d’opposition dans les années nonante. C’était quelqu’un de bien et de respectueux. Sa parole avait force de contrat. Il avait aussi beaucoup d’humour", se souvient Michel, visiblement ému. "Il avait juste peut-être un peu le culte de la personnalité", ajoute-t-il.

Des habitants de la commune se sont également spontanément rendus aux funérailles de celui qui durant 23 ans a véritablement incarné Woluwe-St-Pierre. "Il a fait énormément de choses. C’est à lui que l’on doit la bonne santé financière de la commune qui était au bord de la faillite. Il a également fait énormément pour le sport. Je suis là par respect pour l’homme et sa famille", explique Nicole, Sampétrusienne depuis une trentaine d’années.

"Jacques est parti serein une fois son honneur rétabli"

Vers 11h, la cérémonie dirigée par Abbé François Lagasse de Locht a commencé. L’actuel bourgmestre de Woluwe-St-Pierre, Benoît Cerexhe (CDH) y a notamment pris la parole. "Jacques Vandenhaute s’est donné tout entier à sa commune et ses habitants. C’était un amoureux de Woluwe. La commune perd un grand homme, un bourgmestre de cœur", a-t-il souligné, rappelant ses efforts pour créer un centre sportif, redresser les finances communales, ou son combat "précurseur contre les nuisances sonores".

"Jacques est parti serein après avoir fêté Noël avec les siens et une fois son honneur justement rétabli", a ajouté Benoît Cerexhe, faisant allusion aux déboires judiciaires de l’ancien bourgmestre.

En effet, en octobre dernier, M. Vandenhaute avait été acquitté par le tribunal correctionnel de Bruxelles. Il a été blanchi des accusations d’abus de biens sociaux et de dépassement de dépenses électorales. Cette affaire lui avait coûté son poste de bourgmestre en 2007. Elle a également provoqué une rupture profonde au sein du MR de Woluwe entre les partisans de l’ex-bourgmestre et le clan de son dauphin Willem Draps. Ce dernier n’était d’ailleurs pas présent lors des funérailles.